Subscribe

Air France réduit ses lignes en Amérique du Nord

Air France, qui a fini l’année 2011 en grande difficulté financière, va opérer durant l’été 2012 des modifications radicales de ses dessertes. Qu’en est-il de l’Amérique du Nord ?

La deuxième compagnie européenne en chiffre d’affaires affronte encore les conséquences des crises géopolitiques de 2011 et la montée du prix du pétrole. Pour réduire ses coûts et freiner ses pertes, Air France va, entre autres, supprimer la liaison vers Orlando début septembre 2012, une opération déjà appliquée l’hiver dernier pour les vols vers Chicago. Dès le début de l’été, la liaison New York-aéroport de Newark sera également suspendue. Et pour les passagers à destination de Seattle, la liaison sera reprise par la compagnie américaine Delta Air Lines, déjà partenaire d’Air France pour les vols outre-Atlantique avec Alitalia.

La compagnie compte également réduire ses capacités de sièges de 6,5 % sur l’Amérique du Nord, et modifier certains de ses appareils pour quelques vols dans cette zone. Plus d’A380 vers Montréal, mais des B777, trois jours par semaine. Toronto sera relié par un B777 au lieu d’un B747, et les mêmes changements seront appliqués pour Miami. Pour ce qui est des vols en direction de Los Angeles, Air France introduit l’A380 sur sept fréquences hebdomadaires et huit fréquences en B777-200, en remplacement des vingt fréquences opérées l’été dernier en B777-200 et B777-300.

Le groupe Air-France KLM espère ainsi faire des économies et reconquérir un marché de plus en plus concurrencé par les compagnies low-cost.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related