Subscribe

Années folles pour Bastille Day

Comme chaque année depuis 1924, le Comité des associations françaises de New York a organisé le bal du 14 juillet en présence de l’ambassadeur de France aux États-Unis, Pierre Vimont, et du consul général de New York, Guy Yelda.

Un petit coup de tampon sur la main, un boa pour les dames, un chapeau pour les messieurs et c’est parti pour le bal du 14 juillet. Cette année, le China Club, intégralement réservé pour l’occasion, a revêtu ses plus belles parures tricolores mais aussi ses décors les plus vintage afin de refléter correctement le thème de la soirée : les années folles.

L’ambiance Twentie’s prend possession des lieux, depuis la piste de danse où l’on redécouvre les pas du charleston, jusqu’au balcon où les femmes arborent coiffes de l’époque et porte-cigarettes.

Si l’orchestre nous embarque dans une ambiance jazzy et soul, c’est de la chanson française d’autrefois et de l’accordéon que l’on peut entendre à l’étage supérieur et sur la terrasse. Deux ambiances pour trois salles afin de satisfaire tout le monde, c’était le credo de la soirée d’après Marion et Véronique, organisatrices de la soirée. Du côté des VIP, pas de déception non plus : plats chauds et desserts étaient servis toute la soirée, pendant que les petites douceurs de « Chocolat Moderne » et les flûtes de champagne circulaient entre les tables.

Dès 22 heures, le dernier étage du club s’est transformé en véritable piste de danse grâce à DJ Jacques. Tous les invités, jeunes ou moins jeunes, Français ou Américains se sont trémoussés jusqu’à deux heures du matin sur des airs variés allant de la variété au rock et de la techno à la pop. « Nous sommes vraiment contents de cette soirée », confie Richard Ortoli, président du Comité des associations françaises de New York. Avec un peu moins de 600 invités selon l’organisation, la fête fut une belle réussite.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related