Subscribe

Araud versus Hartley

Par coïncidence, les nouveaux ambassadeurs de France aux Etats-Unis et des Etats-Unis en France s’apprêtent à prendre leur fonction en même temps. Mais leurs profils ne se ressemblent pas, reflets de deux cultures administratives opposées. Gérard Araud est un grand commis de l’Etat, dans la tradition française : il a gravi tous les échelons administratifs depuis sa sortie de Polytechnique, puis de l’ENA en 1982 avant d’atteindre les fonctions les plus recherchées avec une ambassade en Israël, à l’ONU et enfin à Washington : le sommet.

Les fonctionnaires français sont en principe astreints à un “devoir de réserve”, politiquement neutres et silencieux. En vérité, il existe des diplomates de gauche et de droite, connus comme tels dans leur Ministère. Gérard Araud fut conseiller de François Léotard à la Défense, puis classé comme “sarkozyste”, ce qui n’interdit pas François Hollande de le promouvoir, hommage rendu au diplomate de talent mais aussi respect de la tradition française, d’une relative dépolitisation du Quai d’Orsay. Rappelons qu’il n’est pas interdit au Président français de nommer comme ambassadeurs des non fonctionnaires. Nicolas Sarkozy désigna un romancier pour Malte et François Mitterrand naguère, un président de Renault à Washington (Bernard Vernier-Palliez), un écrivain à Vienne, un journaliste en Turquie, et son dentiste en Tanzanie. Mais ce furent des exceptions et ces nominations hors système ont disparu ; le système l’emporte  et les diplomates francais sont formatés, presque tous issus de l’ENA ou du Concours d’Orient.

Jane Hartley illustre, à l’inverse, le système des “dépouilles” à l’américaine qui remonte à la Présidence d’Andrew Jackson (1829-1837). Jane Hartley est nommée à Paris parce qu’avec son mari, le financier Ralph Schlosstein, elle a énormément contribué aux campagnes du parti Démocrate. De plus, pour être ambassadeur en France, il vaut mieux être riche : les fêtes à la Résidence de Paris sont payées par les ambassadeurs eux-mêmes. Félix Rohatyn, ambassadeur au temps de Bill Clinton, bien que fortuné, en revint presque ruiné.

Ce système des dépouilles n’est pas forcément désastreux : l’ambassadeur est avant tout chargé des relations publiques et encadré par une solide équipe de diplomates professionnels qui lui dicte sa conduite. Pamela Harriman, ambassadeur des États-Unis en France de 1993 à 1997, avec le même profil que Jane Hartley, a laissé le souvenir d’un grand ambassadeur. D’autres n’ont laissé aucune trace. Caroline Kennedy, nommée ambassadeur au Japon par Barack Obama, parce que fille de JFK, accumule les bourdes.

Du côté français, le professionnalisme n’est pas une garantie absolue contre l’incompétence. Il existe des ambassadeurs serviles qui en perdent toute capacité d’analyse. Un ambassadeur à Belgrade est resté tristement célèbre pour avoir écrit que “si la Yougoslavie devait exploser, ce serait de rire”. Cet ambassadeur était-il aveugle ou écrivait-il ce que François Mitterrand, Président à l’époque, voulait lire ? Un an après ce fameux télégramme, il n’y avait plus de Yougoslavie, Mitterrand n’avait rien vu venir.

Avec Gérard Araud, la servilité est exclue : l’homme est connu pour son franc-parler. Jane Hartley s’est mise au français dont elle ne parle pas un mot, mais elle est résolue à y parvenir. Entre les deux, pas de compétition, mais l’illustration de deux cultures d’Etat contradictoires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Corinne Narassiguin reçue à MatignonCorinne Narassiguin reçue à Matignon Jean-Marc Ayrault a reçu lundi après-midi les députés et la ministre déléguée chargée des Français de l'étranger, Hélène Conway, pour notamment "écouter les messages portés par ces élus", […] Posted in Politic
  • Les Américains et la gauche françaiseLes Américains et la gauche française Historien américain, spécialiste de politique française et professeur à l’Appalachian State University de Caroline du Nord, Michael C. Behrent analyse pour France-Amérique le rapport des […] Posted in Politic