Subscribe

Ayo : une tournée aux États-Unis et un nouvel album

La chanteuse Ayo,  de passage à New York pour l’ouverture du « World Nomads » organisé par le French Institute Alliance Française, vient d’enregistrer son second album et est actuellement en tournée aux États-Unis jusqu’à la fin du mois de juin.

Elle interpréte les titres de son premier album Joyful – double disque de platine en France en 2006 – sorti sur le territoire américain il y a quelques mois, et la rencontre avec le public se passe très bien. “Je suis très heureuse car les gens sont très ouverts et reconnaissants, comme en France. Avec eux je ne me sens pas comme une étrangère“. Mais comment pourrait-il en être autrement ? Attachante et généreuse, elle illumine la scène par sa présence, et si une certaine fragilité s’exprime dans des chansons telles que Down on my knees ou Without you, lorsqu’elle marque le tempo à l’aide de sa guitare la belle s’impose. Ses musiciens sont également excellents, et lors du concert, un véritable échange s’instaure avec le public qui leur donne la réplique et qui finit sur scène pour danser avec elle.

Ayo a 26 ans. Née en Allemagne d’un père nigérian et d’une mère rom, ses chansons  mélanges de soul, jazz, marquées par le reggae, la pop et les folklores africains sont souvent autobiographiques et imprégnées de son métissage culturel. “Mes origines m’inspirent, mais d’une façon très naturelle, je pense que c’est presque inconscient. Ma plus grande source d’inspiration est ma vie. Je n’écris pas seulement quand je dois sortir un disque, j’écris tous les jours car j’en ai besoin“.

Dès le mois de juin le premier single de son second album intitulé Gravity at last sortira en France (l’album sortira en septembre). Les États-Unis devront attendre le printemps prochain. Dans ce second album, elle aborde de nouveaux thèmes. “Un album ne suffisait pas pour parler de ma vie, de mes expériences, de mes opinions. Dans ce nouvel album je parle de ce qui me choque dans le monde, des politiques et de la corruption. Mais il y a de nouveau sujets comme l’amour, mon père, ma mère, mon fils. Ma musique me permet d’exprimer beaucoup de choses qui me font mal et dont je n’arrive pas à parler, cela m’aide beaucoup, c’est une véritable thérapie, comme pour le premier disque, mais ma thérapie n’est pas finie!“. Ce nouvel album sera plus rythmique, “les ballades sont plus extrêmes, plus fortes car j’ai grandi, c’est une évolution qui s’est faite naturellement“. Comme Joyful, le disque a été enregistré en 5 jours.

Ayo, à écouter et à voir absolument sur scène !

Pour plus d’informations sur la tournée d’Ayo :

www.ayomusic.com
www.myspace.com/ayo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related