Subscribe

Bertrand Cantat, interdit de territoire au Québec?

Le musicien français Bertrand Cantat, dont la venue annoncée à Montréal a suscité un grand émoi au Québec, est en principe “interdit de territoire” au Canada en raison de sa condamnation en Lituanie pour homicide involontaire, a-t-on appris mercredi de source officielle.

L’article 36 de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés, indique en effet qu’est interdit de territoire tout étranger déclaré coupable, à l’extérieur du Canada, d’une infraction qui, commise au Canada, serait “punissable d’un emprisonnement maximal d’au moins dix ans”. Cet article concerne l’ancien chanteur de Noir Désir, car la loi canadienne punit l’homicide involontaire par la prison à vie.

Il lui est toutefois possible de demander un permis de séjour temporaire au ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration, a indiqué à l’AFP un porte-parole de l’Agence des services frontaliers du Canada, Dominique McNeely. Il devra alors “convaincre le ministre de sa réadaptation” pour être admis au Canada, aux termes du même article de loi. Mais, difficulté supplémentaire, en principe une telle demande ne peut être présentée qu’entre cinq et dix ans après qu’une peine a été purgée, selon une juriste spécialisée citée mercredi par le quotidien Le Devoir.

En dépit de tous ces obstacles, selon Le Devoir, Bertrand Cantat est entré sans problème au moins une fois au Canada au cours de ces derniers mois, pour travailler à l’accompagnement musical de la pièce de Sophocle mise en scène par son ami, l’auteur-metteur en scène québécois d’origine libanaise Wajdi Mouawad. Interrogé par l’AFP, le Théâtre du Nouveau Monde, qui a invité Cantat à se produire sur scène en mai 2012 dans cette pièce, a refusé de confirmer son séjour au Québec. Ce spectacle mis en scène par l’auteur-metteur en scène libano-québécois Wajdi Mouawad, est également programmé à Avignon en juillet prochain, ainsi qu’à Namur et à Ottawa.

Vif émoi

L’initiative du Théâtre du Nouveau Monde (TNM) de Montréal qui a invité l’ancien chanteur de Noir désir, Bertrand Cantat, à se produire sur scène en mai 2012, a suscité de nombreuses réactions négatives au Québec, a indiqué le théâtre. Mais la directrice du théâtre Lorraine Pintal a déclaré à l’AFP qu’elle n’avait pas l’intention de revenir sur sa décision d’inviter Cantat à composer la musique d’une tragédie de Sophocle et à se produire sur scène dans le cadre de ce spectacle fleuve. Cependant, a-t-elle admis, vu les réactions, notamment la véhémence de certains médias québécois qui lui ont prêté l’intention de vouloir “faire applaudir un criminel”, le metteur en scène et le musicien doivent réfléchir à ce qu’il convient de faire. Une solution pourrait consister à laisser à Cantat la composition de la musique, mais renoncer à ce qu’il fasse partie du choeur grec présent sur la scène.

“Bertrand Cantat nous a dit qu’il ne voulait pas empêcher les gens de voir et d’applaudir Sophocle et Wajdi”, a ajouté Mme Pintal. Par ailleurs, M. Cantat ne sera pas disponible pour participer à toutes les représentations et a déjà un remplaçant pour certains spectacles programmés au Canada, a-t-elle précisé.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related