Subscribe
piaf-the-show-ad-anne-carrere-edith-carnegie-hall-new-york

Boris Diaw, héros malgré lui

Le basketteur français des San Antonio Spurs brille sur les parquets NBA. Il s’est imposé depuis quelques matches comme l’un des leaders inattendus d’une franchise texane qui démarre les finales NBA ce jeudi soir face aux Miami Heat, l’équipe championne en titre.

“Ce que fait Boris ne m’étonne pas. C’est l’un des joueurs les plus talentueux que je connaisse. Sa plus grande qualité est aussi son plus grand défaut : il est parfois trop altruiste,” admet son entraîneur, Gregg Popovich, considéré comme le meilleur entraîneur de la NBA. Coéquipier de Tony Parker aux Spurs de San Antonio, l’ailier français Boris Diaw est un basketteur talentueux, mais c’est un travailleur de l’ombre.

Longtemps considéré comme élément important du banc de l’équipe texane, il a su répondre présent et hausser son niveau de jeu depuis le début des playoffs en prenant plus de responsabilités afin de compenser les baisses de régime et les blessures de son coéquipier en équipe de France Tony Parker. “Je fais juste ce que l’on me demande. L’entraîneur m’a dit de prendre plus de responsabilités et j’applique simplement ses consignes”, affirme Diaw. Résultat : lors des finales de conférence face au Oklahoma Thunder, il a été performant en défense et en attaque, enregistrant par exemple une pointe à 26 points dans la victoire décisive lors du sixième match de la série.

“Quand il est en forme, c’est le genre de joueur qui peut changer le cours d’une rencontre. Il peut tout faire et brille par son intelligence de jeu. Il peut être le joueur qui va permettre à son équipe de gagner le titre,” soutient Brett Brown, ancien entraîneur assistant des Spurs et actuellement en charge des Sixers de Philadelphie. Déjà finalistes l’an passé, San Antonio retrouve une nouvelle fois cette saison le Heat de Miami du redoutable LeBron James pour un duel explosif au cours duquel Diaw pourrait être un élément décisif.

Auteur de matches solides en défense sur le meilleur joueur de la ligue l’an dernier, le Français sera l’une des armes des Spurs afin de limiter l’impact de la superstar de la franchise floridienne. “Diaw a été le joueur qui a le mieux défendu sur James lors des précédentes finales et au vu de ses dernières prestations, je suis sûr qu’il va de nouveau beaucoup gêner LeBron. Diaw a tout pour être le joueur qui peut faire la différence et aider les Spurs à remporter le cinquième titre de leur histoire”, estime Mike Mazzeo, journaliste à ESPN. Même son de cloche pour Tim Duncan, son coéquipier : “L’apport de Boris peut s’avérer décisif dans notre course au titre. C’est notre arme secrète”.

“C’est un talent pur qui sent le basket comme peu d’autres”

Pour les amateurs de balle orange, les récentes performances de Boris Diaw viennent une fois de plus confirmer ce que le monde du basket pense de lui : c’est un joueur extrêmement talentueux, qui s’efface au profit du groupe. “Boris, c’est le coéquipier modèle par excellence : il met l’équipe au-dessus de tout, et soutient l’ensemble de ses partenaires, sans distinction de statut. Je pense que tout entraîneur voudrait compter sur un joueur comme lui dans son effectif,” affirme Tony Parker, son ami depuis l’adolescence.

Arrivé en NBA en 2003 avec le statut de meilleur joueur français de sa génération, Diaw s’impose lentement mais sûrement dans la plus prestigieuse ligue du monde. Au Atlanta Hawks d’abord, puis au Phoenix Suns, avec lequel il gagnera son premier trophée personnel en tant que “joueur ayant le plus progressé en NBA pour l’année 2006”. “C’est un talent pur, un joueur qui sent le basket comme peu d’autres”, avoue son ancien coéquipier Steve Nash.

Capable de tout sur un terrain, le Français aurait aisément pu avoir une carrière différente. Il aurait fallu s’affirmer individuellement. “Il a le talent pour être l’un des dix meilleurs joueurs de la NBA, mais cela n’a pas l’air d’être sa première préoccupation”, estime R.C Buford, son manager aux San Antonio Spurs. L’intéressé semble détaché du débat : “Je suis comme je suis. Je pense de manière collective et je prends beaucoup de plaisir à voir mes coéquipiers briller,” reconnaît-il. Attendu comme l’un des éléments majeurs de son équipe pour la finale, Boris Diaw avoue attacher de l’importance aux choses simples. “Tout ce que je veux, c’est gagner des titres et être heureux”, dit-il en souriant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related