Subscribe

Brigitte Bardot plaide pour une journée végétarienne

Brigitte Bardot a demandé au président de la Commission européenne José Manuel Barroso, de “promouvoir” une journée végétarienne au sein des Etats membres de l’Union Européenne et d’en “débattre” lors du prochain sommet sur le climat”, a annoncé vendredi sa Fondation.

“A quelques semaines du sommet sur le climat qui se tiendra à Copenhague, je souhaite attirer votre attention sur la nécessité d’une remise en cause de l’élevage, dont les répercussions sur l’environnement sont très préoccupantes”, écrit Brigitte Bardot dans sa lettre rendue publique.

Elle rappelle un rapport de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) indiquant que le secteur de l’élevage émet davantage de gaz à effet de serre que celui des transports (toutes catégories confondues).

“L’élevage est aussi responsable de l’appauvrissement des sols et de la mise en péril des réserves naturelles d’eau puisque la production d’un seul kilo de boeuf nécessite 323 mètres carrés de pâturages, sept à 16 kilos de grains ou fèves de soja et jusqu’à 15.500 litres d’eau”, explique aussi Brigitte Bardot.

Le secteur de l’élevage a donc une incidence directe sur le réchauffement climatique, la pollution des sols et celle des nappes phréatiques, et représente un terrible gaspillage, puisque près d’un tiers des céréales produites mondialement est destiné à nourrir les animaux pour la production de viande, selon Brigitte Bardot, qui pense que “l’instauration d’une journée végétarienne européenne serait un symbole fort”.

Brigitte Bardot avait déjà demandé le 25 septembre à Nicolas Sarkozy d’instaurer une journée végétarienne dans les établissements publics pour lutter contre le réchauffement climatique.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related