Subscribe

Charlotte Gainsbourg: “L’anglais me permet de prendre plus de distance”

L’actrice française Charlotte Gainsbourg qui joue en anglais dans le film “L’arbre” de Julie Bertucelli, tourné en Australie et présenté hors compétition pour la clôture du Festival de Cannes, dimanche, a expliqué que jouer dans cette langue lui permettait de prendre “plus de distance”.

L’anglais “c’est la langue de ma mère (Jane Birkin) mais ce n’est pas ma langue maternelle. Cela me permet (de prendre) plus de distance. Je ne me juge pas de la même manière”, a répondu l’actrice au cours d’une conférence de presse, en présence de la réalisatrice, des productrices et de la jeune Morgana Davis, 8 ans, qui interprète sa fille dans le film.

Charlotte Gainsbourg, qui avait obtenu le prix d’interprétation féminine en 2009 avec “Antichrist” de Lars von Trier, a expliqué que le parcours de Dawn, la jeune mère de famille qu’elle interprète et qui perd son mari dans un accident, l’avait beaucoup intéressée, “dès la lecture du scénario”.

“C’est son parcours qui m’intéressait le plus, comment avec ce drame elle a les jambes coupées et comment elle retourne peu à peu à la vie”, a-t-elle expliqué, ajoutant que “la maladresse” de son personnage “et le fait que ce sont les enfants qui la réveillent et en particulier cette enfant (Simone, Morgana Davis)”, l’avaient beaucoup “touchée”.

Interrogée sur la “souffrance” qui semble ne pas la quitter dans les films qu’elle tourne, l’actrice a estimé ne “pas avoir eu l’impression de souffrir même si c’est un film qui parle de la perte” et du deuil que Dawn et sa fille vont devoir faire après la mort de Peter (Aden Young), leur mari et père.

Adapté d’un roman de Judy Pascoe (Our father who art in the tree) “L’arbre” de Julie Bertuccelli plonge dans la nature australienne et nourrit une métaphore sur la vie et la mort.

Dawn, mère comblée de quatre beaux enfants, vit avec Peter dans une maison à l’ombre d’un magnifique figuier de Moreton Bay. C’est contre le tronc de cet arbre que finit Peter, victime d’une crise cardiaque au volant de sa voiture. Le drame frappe mais pour Simone, son père est entré dans le figuier, au sens propre…

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related