Subscribe

Colis piégé à Paris:

L’explosion d’un colis piégé dans un cabinet d’avocats boulevard Malesherbes à Paris jeudi midi heure locale a fait un mort, une femme de 60 ans, et blessé cinq personnes, dont une grièvement.

L’explosion d’un colis piégé a tué une personne et en a blessé au moins cinq, jeudi, au 52 boulevard Malesherbes à Paris (VIIIe), a-t-on appris de source proche de l’enquête.

La préfecture de police a confirmé que la section antiterroriste du parquet de Paris avait été saisie et que l’enquête avait été confiée à la section antiterroriste de la Brigade criminelle. La personne tuée, agée de 60 ans, est la secrétaire d’un cabinet d’avocats destinataire du colis, le cabinet de Catherine Gouet-Jenselme. Un avocat de ce cabinet, Me Olivier Brane, 58 ans, qui a ouvert le colis piégé adressé à son nom ainsi qu’à celui de Me Gouet-Jenselme, a également été grièvement blessé et hospitalisé, a précisé à l’AFP un proche de l’avocate.

Le cabinet est situé au 4e étage gauche d’un immeuble qui abrite également le cabinet d’avocats dans lequel a exercé le président de la République Nicolas Sarkozy, qui est situé au premier étage. Dans les pages jaunes, le nom du chef de l’État est d’ailleurs toujours mentionné à cette adresse. Mais, selon le parquet de Paris, le cabinet du chef de l’Etat n’était pas visé. "Ce n’est pas le cabinet de Nicolas Sarkozy qui était visé. Le colis visait un cabinet d’avocats situé au 4e étage et il était adressé à une personne dénommée qui fait partie de ce cabinet", a précisé à l’AFP le parquet. Cette adresse est également, selon les pages jaunes, celle de la Fondation pour la mémoire de la Shoah. Un deuxième colis piégé, qui n’a pas été ouvert, a également été adressé au cabinet d’avocat, selon les proches de l’avocate et une source policière.

Le préfet de police Michel Gaudin s’est rendu sur les lieux, ainsi que le directeur de la police judiciaire, le maire PS de Paris Bertrand Delanoë et le procureur de la République, Jean-Claude Marin, a précisé la préfecture de police ajoutant avoir instauré un large périmètre de sécurité autour des lieux. Le directeur de cabinet de la ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie est également sur les lieux et celle-ci a écourté un déplacement à Bruxelles à la suite de l’explosion. Dans un communiqué confirmant qu’un colis piégé avait coûté la vie à une personne et fait "un blessé grave" alors que "plusieurs personnes ont également été choquées", la ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie a "condamné avec la plus grande fermeté cet acte lâche et odieux".

L’avocate visée avec son collègue ignore, selon ses proches, le motif de cet envoi car "elle ne s’occupe pas d’affaires sensibles, mais plutôt de conflits d’assurances, d’affaires de divorce et immobilières". L’immeuble abrite quais-exclusivement des cabinets médicaux et des cabinets d’avocats.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related