Subscribe

Damien Jacquinet rénove les bus new-yorkais

Désigné entrepreneur de l’année par la chambre de commerce du grand Miami en 2010, Damien Jacquinet continue d’investir dans des entreprises à succès. Il vient de décrocher un contrat pour participer au renouvellement de la flotte d’autobus de New York et devrait ouvrir un bed and breakfast à Soho d’ici 2013.

Depuis un an, les New Yorkais qui empruntent les bus de la ville peuvent jouir du savoir-faire d’un Français. A la tête de Solve Composites, une entreprise spécialisée dans la confection de matériaux composites pour le secteur du transport commercial et installée à Plattsburgh (NY), Damien Jacquinet a décroché ce précieux contrat pour renouveller la flotte d’autobus de New York. “Nous fabriquons les parois latérales, le toit, certains sièges à l’avant et à l’arrière. Nous fournissons toutes les pièces à Volvo, qui les assemble ensuite”, explique l’entrepreneur. Un succès pour une société qui n’a que deux ans.

Spécialiste des structures en nid d’abeilles

Damien Jacquinet n’en est pas à son coup d’essai dans la création d’entreprises fructueuses aux Etats-Unis. Né à Vervins, en Picardie, il traverse l’Atlantique pour la première fois, en 1984 après avoir suivi des études de commerce à Paris à l’ESLSCA, afin de faire son service militaire au service communication de l’ambassade de France à New York.

Amoureux de la Grosse Pomme, il décide d’y rester et fonde, trois ans plus tard, Nida-Core Corporation, – spécialisée dans la fabrication et la distribution, déjà, de matériaux composite légers, silencieux et recyclables pour les pales d’éolienne, les trains ou tout autre type de véhicules. A l’américaine, il installe d’abord son entrepôt dans un garage avant de prendre des locaux plus grands pour faire face à l’augmentation de la masse de travail.

Le 11 septembre 2001 changera les choses. Il déménage son entreprise à Miami, se marie trois mois plus tard à une Américaine originaire de Floride et décide de développer son activité pour le marché nautique. Les affaires marchent et l’innovation est à la pointe : la société exploite trois sites à travers le monde et se fait un nom grâce à la fabrication de structure dites en nid d’abeilles, dont les alvéoles de gros diamètres peuvent être remplies de débris des buildings détruits par un tremblement de terre afin de stabiliser le sol et de construire à nouveau. Le système sera notamment testé après le séisme de 2010 à Haïti.

Entrepreneur de l’année 2010

En 2010, Damien Jacquinet reçoit même le prix de l’entrepreneur de l’année, décerné par la chambre de commerce du grand Miami, pour sa société, devenue leader mondial dans les matériaux composites. Une distinction qui récompense les activités internationales ayant un impact significatif sur l’économie de Floride. Cette année-là, il supplante ainsi des géants américains tels que Burger King, IBM ou encore Telefonica USA.

“L’année dernière, j’ai décidé de vendre Nida-Core, car après dix ans à Miami, je pensais que c’était le bon moment pour moi pour offrir à mes enfants une expérience européenne”, explique le Français. Désormais basé à Bruxelles avec sa famille, il continue cependant de gérer ses affaires des deux côtés de l’Atlantique. En plus de Solve Composites, il a décidé de s’associer à un ami dans le monde de l’hôtellerie et de revenir dans la ville de ses premieres amours. « Nous allons monter un “bed and breakfast” de dix-huit chambres dans le quartier de Soho à New York”, confie-t-il. Actuellement en construction, l’immeuble devrait permettre une ouverture de l’établissement à l’été 2013.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related