Subscribe

Des milliers de chauves-souris victimes d’une maladie mortelle

Des milliers de chauves-souris sont décimées par un champignon dans le Nord des Etats-Unis, une perte qui ampute l’écosytème d’un insecticide naturel et qui pourrait coûter des milliards de dollars à l’agriculture américaine, selon une étude publiée jeudi dans Science.

Des chercheurs américains et sud-africains démontrent dans cette étude que plus d’un million de chauves-souris ont été victimes depuis 2006 du “syndrome du nez blanc”. Cette maladie mortelle est provoquée par un champignon que ces petits mammifères contractent dans les grottes du Nord des Etats-Unis lors de l’hibernation.

Cette décimation prive l’agriculture d’un puissant pesticide naturel, les chauves-souris étant de grandes consommatrices de parasites. Les auteurs de l’étude – Justin Boyles de l’université de Pretoria (Afrique du Sud), Paul Cryan de l’Institut géologique américain et Thomas Kunz de l’université de Boston- estiment que les agriculteurs américains économisent chaque année, grâce à elles, entre 3 à 53 milliards de dollars en insecticides.

En plus de cette maladie, les chercheurs rappellent que les éoliennes forment également des pièges mortels pour les chauves-souris. Ils ont calculé que d’ici 2020 les turbines tueront entre 33.000 et 111.000 individus par an rien que dans l’Est des Etats-Unis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related