Subscribe

Des stages en France pour les professeurs américains

Chaque année, le gouvernement français permet à une quarantaine d’Américains, professeurs de français, de faire un stage dans l’Hexagone.

Ils sont invités à passer deux semaines dans l’un des centres de formation spécialisés dans l’enseignement du français comme langue étrangère. En 2012, quatre villes participent au programme : Rouen et Grenoble, qui étaient déjà proposées l’année dernière, Vichy et Besançon, dont les centres sont considérés parmi les plus prestigieux des plus de 300 sites existants.

Avec des sessions prévues en juillet-août, il ne s’agit pas d’une formation continue, qui se déroulerait dans une classe, sur le modèle des stages en IUFM, mais de cours pour perfectionner la connaissance de la langue, de la culture, de la pédagogie et de la méthodologie pour l’enseignement du français. Jean-Claude Duthion, attaché de coopération éducative à l’ambassade, met l’accent sur l’importance de ce “partenariat” : “on a tout intérêt à développer les liens avec les enseignants et il y a encore du travail. Mais on avance, petit à petit, vers une collaboration.”

Pour la première fois cette année, la sélection des candidats au stage (il y en a près de 250 en général) se fait sur la présentation d’un projet pédagogique. “A son retour, le professeur peut mettre ce projet sur pied”, explique Jean-Claude Duthion. “Ça donne un objectif au séjour et rend la bourse plus efficace.” Le dossier de candidature explique que ce projet doit “soutenir des initiatives originales qui valorisent l’enseignement du français (…) et qui pourront servir de modèle à d’autres enseignants.” Il insiste aussi sur l’ouverture sur le monde et la place du travail d’équipe dans la classe.

La bourse finance non seulement le stage, mais aussi le déplacement en train de Paris à la ville où se trouve le centre, et une allocation pour couvrir les frais d’hébergement et de restauration. Les billets d’avion sont à la charge de l’enseignant.

Et pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, l’ambassade est aussi en train de développer les stages aux Etats-Unis. Dans une petite dizaine de circonscriptions, le gouvernement français envoie des professeurs depuis la France, pour des séminaires de quelques jours.

Inscriptions auprès des consulats avant le 29 février 2012 (exemple du Consulat de Miami).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related