Subscribe

Des tours en français au Woolworth Building, gratte-ciel historique de New York

Le Woolworth Building, vieux de cent ans, fut à son époque le gratte-ciel le plus haut du monde. Des visites guidées permettent de découvrir l’histoire de ce bâtiment à l’architecture gothique, inspirée d’Europe. Le premier tour en langue française vient d’être donné, France-Amérique y était.

Lundi 25 août, 14 heures. C’est la première visite guidée en français jamais donnée par Woolworth tours. Cela fait déja un an, depuis les célébrations du bicentenaire, que le bâtiment est ouvert au public pour des visites très encadrées du hall. Impossible de monter dans les étages, sauf rendez-vous dans l’un des nombreux cabinets d’avocats installés dans l’édifice.

Notre guide Catherine est franco-américaine. Elle désire faire découvrir et donner une vision d’ensemble de ce que fut le Woolworth Building. Franklin W. Woolworth, un homme d’affaires qui ouvre des magasins à son nom partout aux Etats-Unis et en Europe, décide de bâtir une tour luxueuse pour son siège, qui accueillerait aussi les bureaux de grandes entreprises. La Irving Bank y a longtemps eut ses locaux, désormais remplacée par la New York University, qui offre quelques cours dans cet emplacement privilégié.

Plus haut gratte-ciel de 1913 à 1930

La tour Woolworth, dont la construction s’est achevée en 1913, a longtemps été la plus haute tour de New York, avant que ne soit construit le Chrysler Building en 1930. 241 mètres de terracota, “la chair” posée sur “un squelette en fer”, raconte Catherine. Une prouesse technique à l’époque évitant de devoir construire des murs trop épais à la base du bâtiment. Le hall d’entrée, somptueux, est tout de marbre. De nombreux ascenseurs, aux portes créées par Tiffany & Co., se partagent les 60 étages “pour aller plus rapidement en hauteur. Woolworth voulait que cela aille vite, tout a été pensé et réfléchi dans ce but”.

Ce jour là, seuls trois visiteurs suisses étaient présents au tour. “J’ai trouvé cette visite sur un forum, je trouve cela dommage que ce ne soit pas plus connu. Personne ne sait que l’on peut visiter ce bâtiment”, explique Sylvie, l’une des touristes. Le Woolworth Building vit dans l’ombre de One World Trade Center, situé à deux pas. Son histoire particulière et son architecture sont de réels atouts que touristes et curieux devraient pourtant considérer. Une façon de visiter quelque chose d’un peu différent à New York, où les parcours touristiques sont souvent tout tracés.

Trois types de tours sont offerts, 30, 60 et 90 minutes. Tarifs : entre $15 et $45. Adresse : 233 Broadway, New York, NY 10007. Le prochain en français aura lieu le 14 octobre à 18 heures. 

Plus d’informations sur les visites et réservations : woolworthtours.com.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related