Subscribe

Deux Français ouvrent le Bizarre ce week-end à Brooklyn

Ce vendredi 18 janvier, le bar Bizarre ouvre ses portes à New York et se prépare à 48 heures de fête de lancement. A Brooklyn, ce sont deux Français qui ont créé cet établissement chargé de personnalité.

Le Bizarre est à l’origine une grande maison du début du XXe siècle, avec des murs en briques et du parquet au sol. Elle a été la résidence d’un brasseur allemand, d’une église, d’un éditeur et d’un salon aux activités douteuses. Agrémenté aujourd’hui de multiples miroirs, chandeliers et lustres divers, il s’apprête à accueillir des soirées burlesques au cœur de Bushwick, quartier populaire toujours plus gentryfié de Brooklyn.

Arrivé à New York en 2008 pour tourner un film, le réalisateur Jean-Stéphane Sauvaire (Johnny Mad Dog) est en recherche d’un décor pour faire un remake moderne des Enfants terribles de Cocteau. Il passe devant le 12 Jefferson Street par hasard et “c’est le coup de cœur”, raconte-t-il. Rapidement, il met en vente son appartement parisien pour racheter cette immense demeure. Le projet de film tombe à l’eau, mais en naît un autre, celui d’un bar qu’il veut monter avec son ami Grégory Baubeau, réalisateur et monteur installé à New York depuis dix ans. “Un bar se construit un peu comme un film”, selon le réalisateur. “Il faut choisir un décor, faire un casting pour le personnel, établir une mise en scène et puis… ‘the show must go on’ !”

Le nom de Bizarre est inspiré d’une ancienne adresse à Greenwich Village. “On voulait conserver cet esprit d’échange, l’influence de la Beat Generation, de Warhol, du New York underground qui se perd un peu”, explique Jean-Stéphane Sauvaire, dont l’équipe a élaboré une liste de cocktails originaux, avec quelques mélanges à base d’absinthe. Au programme donc, danse, performances, projections, concerts… “Les quatre murs deviennent une scène.” Au sous-sol, une “black box” est en prévision, qui sera un lieu d’exposition et de concerts. Derrière, peut-être une terrasse d’ici l’été.

Les deux hommes mettent l’accent sur l’esprit de communauté qui doit règner au Bizarre. Eux-mêmes se sont installés dans les appartements au-dessus du bar et espèrent que le rez-de-chaussée sera comme une maison pour tous. D’ailleurs, une large partie du staff a travaillé avec Jean-Stéphane ou Grégory dans le milieu du cinéma. Parmi les nouvelles additions à la clique du Bizarre, DJ Nutritious, qui habite au coin de la rue, coordonne la programmation musicale. Ce week-end sont prévus de multiples DJs tels DJ Vaga, JKriv, Drop the Lime ainsi que des groupes comme la fanfare Stumble Bum Brass Band.

 

Le Bizarre, 12 Jefferson Street à Brooklyn NY 11206.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Que faire à New York ce week-end ?Que faire à New York ce week-end ? Retrouvez chaque vendredi les bons plans week-end proposés par notre blogueur Ezéchiel Zérah, du blog NYC Alternatif. Les tartes de ma grand-mère Connaissez vous Four & Twenty […] Posted in Education
  • Bastille Day : un air de Provence à BrooklynBastille Day : un air de Provence à Brooklyn La communauté française de Brooklyn s'est rassemblée dimanche 14 juillet le long de Smith Street pour célébrer la fête nationale. Le quartier de Cobble Hill de Brooklyn a accueilli pour […] Posted in Education