Subscribe

Deux nouveaux ambassadeurs aux Etats-Unis

Un nouveau gouvernement, une nouvelle assemblée et bientôt de nouveaux ambassadeurs ! Après l’élection de Nicolas Sarkozy le 6 mai dernier, la France renouvelle ses représentants aux Etats-Unis. La première nomination officielle intervient à l’ONU où Jean-Maurice Ripert prendra la place de Jean-Marc de La Sablière –nommé à Rome- le 8 aout prochain. A l’ambassade de France à Washington, Pierre Vimont devrait succéder à Jean-David Lévitte. Compagnon de route de Bernard Kouchner, Ripert est un diplomate de gauche. Née en 1953, il est diplomé de l’Institut d’Etudes Politiques et de l’Ecole Nationale d’Administration promotion ‘Voltaire’, 1980. Conseiller diplomatique du Premier ministre Lionel Jospin de 1996 à 1997, il occupait jusqu’à présent le poste de représentant de la France auprès des Nations Unies à Genève.

Son arrivée à New York rappelle le parcours de son père Jean Ripert qui y a fait toute sa carrière en tant que secrétaire général adjoint. Sa nomination au poste d’ambassadeur de la France à l’ONU le 20 juin dernier par le gouvernement français confime la présence de personalités de gauche au sein de ‘l’administration Sarkozy’. Son rôle au sein de l’organisation internationale sera de défendre les intérêts de la France lors de réunions du conseil de sécurité.

Obtenir le ‘baton de maréchal’

Non officielle encore, l’arrivée de Pierre Vimont à l’ambassade de France à Washington devrait être confirmée dans les prochaine semaines. Contrairement à la désignation du représantant de France à l’ONU, la nomination d’un ambassadeur de France dans un pays étranger se fait en plusieurs étapes. Pour Pierre Vimont, seule la première a été franchie. Le 20 juin dernier, sa nomination par le Président de la République sur proposition du ministre des Affaires Etrangères, a été confirmée en Conseil des ministres. Il lui faut a présent obtenir l’agréement de l’administration Bush, la demande a été déposée il y une semaine.Une fois à son poste, l’ambassadeur sera reçu par le ministre des affaires étrangères, puis par le chef d’Etat du pays hote auquel il remettra une ‘lettres de créance’ du président de la République française. Il sera alors ‘accrédité’ et jouira des immunités et privilèges garantis par le droit international.

Ces procédures administratives peuvent prendre plusieurs semaines, et le mandat de l’actuel ambassadeur Jean-David Lévitte court jusqu’au 14 juillet. Il a prévu un voyage de trois jours aux Etat Unis à l’occasion de la fête nationale pour rendre son établissement. En attendant l’officialisation de la nomination de Pierre Vimont, François Rivasseau chargé d’affaire à l’ambassade de France à Washington, devrait occuper la fonction d’ambassadeur.

Aux Etats-Unis, le nom de Vimont n’est pas inconnu. Catherine Verret Vimont, la femme de Pierre Vimont y fait figure de ‘Madame cinéma’. Ex-directrice déléguée d’Unifrance Film, elle a créé et organisé le premier ‘Rendez-vous with French Cinema Today’, aujourd’hui devenue une manifestation incontournable pour la promotion du cinéma français aux Etats-Unis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • La gratuité des Lycées FrançaisLa gratuité des Lycées Français Le nouvel Ambassadeur de France aux États-Unis, Pierre Vimont a confirmé la gratuité des frais de scolarité des élèves français inscrits en Terminale à l’étranger. Un principe qui devrait […] Posted in Education
  • Succession de Pierre Vimont : des noms circulentSuccession de Pierre Vimont : des noms circulent De part et d’autre de l’Atlantique, les premiers noms des possibles successeurs de Pierre Vimont au prestigieux poste d’ambassadeur de France à Washington commencent à circuler. Très […] Posted in Education