Subscribe
piaf-the-show-ad-anne-carrere-edith-carnegie-hall-new-york

Elections consulaires : Jean Lachaud veut le retour de la gratuité à l’école

La liste indépendante de Jean Lachaud à l’élection des conseillers consulaires de New York s’est réunie cette semaine pour lancer sa campagne. Et promettre le retour de la gratuité de la scolarité pour les expatriés français.

Jean Lachaud n’est pas un nouveau venu dans la communauté française de New York. Elu AFE (anciennement CSFE) de 2004 à 2009, il a ensuite été candidat battu à l’AFE en 2009, puis suppléant de la candidate du Parti Radical de Gauche Stéphanie Bowring à la législative de 2012 en Amérique du Nord. “J’ai une connaissance considérable des Etats-Unis que seuls les ambassadeurs des Etats-Unis ont. Je connais bien toutes les communautés françaises et j’ai visité presque toutes les écoles françaises du pays”.

Sa liste, assure-t-il, est composée de gens de gauche, de droite, et du centre. “Chacun de mes colistiers ont leurs idées politiques. Moi je suis de gauche, même si c’est de gauche très pâle. J’ai trois colistiers dont j’ignorais qu’ils étaient adhérents de l’UMP”. Trois personnes qui ont depuis été exclues de l’UMP, pour ne pas avoir soutenu la liste officielle du parti aux élections consulaires de New York. Jean Lachaud n’est lui plus encarté PRG depuis que le parti “a soutenu toutes les mesures du gouvernement actuel et en particulier celles qui tapent sur les Français de l’étranger”.

Entouré de la plupart de ses colisitiers ce lundi au Cellar Bar du Bryant Park Hotel, parmi lesquels Renaud Granel, ancien président de l’UFE-NY, et l’artiste Florence Annequin (Floanne), Jean Lachaud a présenté en quelques mots le rôle du conseiller consulaire tel qu’il le conçoit. “Les conseillers consulaires ont d’abord un rôle statutaire, avec la participation aux commissions de bourses, d’aides sociales, et de sécurité. C’est un travail réglementaire mais limité. Mais ils ont aussi un rôle non statutaire qui consiste à aider, et conseiller les expatriés sur des sujets très précis et des cas particuliers. On devra être à l’écoute des gens et les aider à résoudre leurs problèmes”.

Un de ses projets phares est la création d’un “passeport d’étude”, la promesse de la gratuité de l’enseignement pour un cycle d’étude. “De cette manière, les expatriés de courte durée continueront à avoir l’école gratuite comme en France, et les expatriés de longue durée auront plusieurs années de scolarité entièrement gratuites pour les enfants. C’est une mesure de bon sens”. Parmi ces autres engagements, “lutter contre le matraquage fiscal dont sont victimes les Français de l’étranger”.

Jean Lachaud espère remporter deux sièges − objectif similaire aux quatre autres listes −, car il l’affirme, il a “l’aide des gens au cœur”. “On est quand même plus efficace quand on a un statut d’élu pour intervenir auprès de l’administration et des sénateurs des Français de l’étranger”, conclut-il.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related