Subscribe
piaf-the-show-ad-anne-carrere-edith-carnegie-hall-new-york

Elections consulaires : une électrice demande l’annulation du scrutin à Washington

Une électrice française a déposé au consulat général de France à Washington un recours en annulation pour l’élection des conseillers consulaires qui s’est tenue à Washington le 24 mai dernier. Elle accuse la liste UMP-UFE d’avoir “détourné” des codes confidentiels pour le vote par internet.

Selon son recours “le vote par internet dans la circonscription de Washington a fait l’objet d’un détournement massif de codes de votes, ce qui a entaché le scrutin d’irrégularités significatives, et profondément altéré sa sincérité”. Pour rappel, la liste Union de La Droite et du Centre-UMP est arrivée en tête à Washington avec 518 voix.

Cette électrice de la circonscription de Washington affirme avoir reçu un courriel le 15 mai de la part de Rolande Dumont-Summers, qui figure en position n°4 sur la liste “Union de La Droite et du Centre-UMP” à Washington, sollicitant les membres du Club d’Amitié Franco-Internationale, dont Rolande Dumont-Summers est la présidente, à donner leurs codes d’accès de vote par internet. Dans ce courriel dont une copie – non authentifiée à ce jour – a été envoyée à France-Amérique, on peut lire : “Vous le savez, le moment de voter est arrivé. Si vous avez des problèmes avec l’électronique ou autre, n’hésitez pas à me contacter, je peux voter pour vous avec votre code.”

Après la réception de ce message, cette électrice a envoyé le vendredi 16 mai un courriel au secrétariat du Bureau de Vote Electronique. Le soir même, M. Didier Vendrôme, membre du secrétariat du vote électronique lui répondait en confirmant que “le législateur n’a pas prévu de procuration dans le cadre du vote électronique”, et que le système des deux codes confidentiels a été mis en place afin de garantir la confidentialité et de “prévenir toute usurpation d’identité”. Cette électrice affirme avoir également mentionné le courriel au consul général, Olivier Serot-Alméras le jour du scrutin.

Dans la circonscription de Washington, la liste UMP-UFE, avec 518 voix, est arrivée devant les Français de gauche, Citoyens et Solidaires, 427 voix, la liste Français d’Amérique Ensemble, 384 voix, et la liste Valeurs et Avenirs 84 voix. A noter qu’à l’issue du vote à l’urne, la liste UMP n’était arrivée qu’en troisième position.

Mais la différence des résultats des votes à l’urne et électroniques n’est pas un cas unique à la circonscription de Washington. Dans la circonscription de San Francisco, la liste UMP-UFE, deuxième à l’issue du vote à l’urne, était finalement arrivée en tête après le décompte du vote électronique. De même à Chicago, la liste Français d’Amérique Ensemble était arrivée deuxième à l’issue du vote à l’urne, pour finalement l’emporter dans la circonscription après le dépouillement des votes électroniques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related