Subscribe

101 photos pour la liberté de la presse à Boston

Le consulat général de France à Boston et l’Art Institute de Boston co-sponsorisent une exposition de photographies en l’honneur du 25e anniversaire de Reporter Sans Frontières.

A cette occasion, 101 photographies ont été sélectionnées par l’agence Magnum à Paris, dont certaines ont fait les couvertures de la presse internationale et ont été récompensées, comme la photo de la jeune réfugiée afghane prise pat Steve McCurry en 1984.

De la guerre civile espagnole à la récente guerre d’Iraq en passant par la guerre du Liban et le conflit israélo-palestinien, les photographies témoignent du courage des photographes qui risquent parfois leurs vies au nom de la liberté de la presse. Le consul général de France à Boston, Christophe Guilhou, s’est dit heureux d’avoir contribué à l’exposition. “Nous avons eu ce projet depuis un an et demi. Nous avons créé un partenariat avec Lesley University et les sponsors ont pris en charge les coûts de l’exposition et de la conférence”, a déclaré le consul général.

Susan Meiselas, photographe chez Magnum, était l’une des trois photographes invités pour l’occasion. “L’agence Magnum a donné ces photographies pour générer des fonds pour RSF et leur apporter une visibilité qui est moins importante aux Etats-Unis qu’en France.” Deux de ses photos étaient exposées : l’une prise au Nicaragua en 1969 et l’autre dans un club sadomasochiste new-yorkais dans les années 1990. “Ces images résonnent à travers le temps et interpellent une variété de personnes.”

Peter Van Agtmael, photographe chez Magnum depuis deux ans et dont la première tâche fut de couvrir les guerres en Iraq et en Afghanistan, a expliqué que la liberté de la presse est un concept qui varie selon l’endroit où l’on se trouve. “Le photographe doit continuer à publier ses photographies là où la liberté de la presse le lui permet, c’est ainsi qu’il contribuera à faire avancer les choses.”

Bonnell Robinson, directrice des expositions, a rappelé la nécessité des photographes pour témoigner de la situation dans le monde. “Les récents événements au Moyen-Orient, spécialement en Egypte, Libye, et Syrie, témoignent de la gravité des risques pris par les journalistes travaillant pour une presse libre et indépendante.”

Située à proximité de Boston University, la galerie a accueilli une foule de visiteurs francophones et anglophones, mais aussi quelques étudiants. “Ce sont des photos qui parlent à toutes les générations et des valeurs que la France défend : la liberté de la presse, d’informer, et d’expression”, a expliqué M. Guilhou. Une conférence modérée par Alex Kershaw, auteur de nombreux best-sellers au New York Times, s’est tenue le lendemain à Lesley University.

« 101 Photos for Press Freedom », exposition gratuite. The Art Institute of Boston, Lesley University, 700 Beacon Street, Boston, Massachusetts. Visble jusqu’au 30 Avril 2012.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Le Front Populaire de ChimLe Front Populaire de Chim Photographe engagé, l’Américain Chim a documenté avec tendresse les belles heures du Front Populaire dans la France d'avant-guerre, la résistance espagnole sous Franco et la reconstruction […] Posted in Culture
  • Antoine d’Agata, photographe vagabondAntoine d’Agata, photographe vagabond Le consulat général de France de Boston expose "101 photos pour la liberté de la presse", de la guerre d’Espagne en 1936 au tremblement de terre à Haïti en 2010 et en profite pour faire […] Posted in Culture