Subscribe

4800 km sans étapes : l’incroyable défi sportif d’un biologiste français pour la bonne cause

Patrick Autissier, un biologiste français de 46 ans établi à Boston, va participer le mois prochain à la Race Across America, une traversée des États-Unis en vélo sans étapes. Au terme de 4800 kilomètres et de 12 jours de course, le chercheur espère pouvoir lever 30 000 dollars pour deux associations caritatives.

Douze jours pour traverser les États-Unis en vélo. Les conditions de la Race Across America (RAAM), incroyable course cycliste à laquelle Patrick Autissier va participer dès le 17 juin prochain, sont claires. Pour terminer dans les délais impartis, le biologiste français, spécialisé dans la recherche sur le Sida au Boston College, a calculé que les coureurs ne peuvent pas se permettre de dormir plus de 3 heures par nuit. « Le dernier vainqueur de la course a dormi 8 heures en 9 jours », explique le scientifique.

Pour sa quatrième et dernière participation à la RAAM, Patrick Autissier va lever des fonds pour deux associations caritatives de la région de Boston : Partners in Health, une ONG qui prodigue des soins aux plus démunis en Haïti, au Pérou, au Rwanda et aussi à Boston ; et Nashoba Learning Group, une école pour enfants autistes. Le biologiste, dont l’aventure est racontée dans le documentaire Bicycle Dreams sorti cette année, espère récolter 30 000 dollars.

Patrick Autissier a multiplié des longues séances d’entraînement pouvant durer jusqu’à 12 heures par jour. « Les hallucinations dues au manques de sommeil sont l’un des attraits de cette course », poursuit-il. « Le premier jour est très dur, car nous devons traverser un désert dans la région de San Diego ».  En 2005, le scientifique avait abandonné en plein milieu du Kansas, « en grande partie parce qu’un coureur avait été tué ». En 2006, il avait participé à la RAAM dans une équipe de quatre coureurs qui se relayaient, avant de réussir l’aventure en solitaire en 2007. « Cette année-là, j’ai eu des hallucinations à partir du 5ème jour », raconte-t-il. « Je ne savais pas ce que je faisais là. J’ai dû m’arrêter 3 – 4 heures pour reprendre mes esprits. J’ai eu le même problème à quelques kilomètres de l’arrivée. J’avais l’impression de tourner en rond ».

Le biologiste, père de deux enfants, raconte qu’il a perdu toute sensibilité sur ses points d’appui en 2007 et qu’il a eu besoin de 6 mois pour s’en remettre. Cette course représente pour lui un investissement financier de quelque 15 000 dollars qu’il couvre avec l’aide de sponsors. Pendant la course, il sera suivi par une équipe de 6 à 10 personnes comprenant un médecin, un kinésithérapeute et un navigateur.  Il espère parcourir les quelque 4800 kilomètres entre Oceanside, en Californie, et Annapolis, dans le Maryland, en 10 jours.

Patrick Autissier va aussi servir de « cobaye » dans le cadre de ses recherches sur le système immunitaire à Boston College. Chaque jour, il se soumettra à une prise de sang. Les échantillons seront analysés par ses collègues pour tenter de voir comment le système immunitaire fonctionne en cas d’efforts extrêmes. Le chercheur qui est arrivé en 2001 à Boston en provenance de Montpellier, a travaillé pendant 7 ans dans les laboratoires de Harvard sur un vaccin contre le Sida. L’année dernière, il a suivi un de ses collègues à Boston College et concentre désormais ses recherches sur la démence dont peuvent parfois souffrir les personnes atteintes du virus du Sida. « Le Sida peut détruire des cellules du cerveau, ce qui peut provoquer de la démence, conclut Patrick Autissier. Nous allons tester un médicament mis au point il y a une vingtaine d’années pour lutter contre le cancer et qui a eu de bons résultats dans nos recherches ». Cette étude sur une trentaine de patients va durer deux ou trois ans.

Infos pratiques

Site internet de Patrick Autissier

Race Across America

Bicycle Dreams

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related