Subscribe

51% des ménages américains ne pourront pas prendre leur retraite à 65 ans (étude)

Une majorité de foyers américains (51%) auront du mal à prendre leur retraite à 65 ans du fait des conséquences de la crise financière, alors qu’il y a seulement cinq ans en 2004 ils étaient 43% dans ce cas, selon une étude américaine récente.

“L’effet conjugué de la baisse des actifs immobiliers et boursiers et de la baisse des taux d’intérêt a conduit à une augmentation à 51% du nombre de foyers qui risquent de ne pas pouvoir prendre leur retraite à 65 ans”, affirme une étude du Center for Retirement Research datant d’octobre.

En 2004, 43% des foyers étaient dans ce cas et 44% en 2007.

L’étude note qu’à l’heure actuelle, la majorité des retraités disposent de revenus décents mais “ils vivent un âge d’or qui va s’évanouir avec l’arrivée à la retraite dans les décennies à venir de la génération des baby-boomers et de la génération X”, soit les personnes nées entre 1946 et 1964 puis pendant les années 60 et 70.

La majorité des actifs américains cotisent désormais pour une retraite placée en bourse par l’intermédiaire des plans dits 401k, or ces ressources ont subi le choc de la crise financière. Le Dow Jones, l’indice phare de Wall Street, a perdu 40% de sa valeur entre octobre 2007 et la fin du deuxième trimestre 2009. Les prix du marché immobilier, qui avaient bondi de 80% entre 2000 et juillet 2006, ont dégringolé de 18,8% entre mi-2007 et début 2009, note l’étude.

En conséquence, les ressources moyennes que procurent à un ménage américain approchant de la retraite son plan 401k se montent à seulement 78.000 dollars. La grande majorité des ménages n’épargnent en outre pas par ailleurs pour leur retraite, souligne l’étude.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related