Subscribe

À Brooklyn, le restaurant Moutarde sert de décor au film Julie & Julia

Bruno Berrebi, le manager du restaurant Moutarde, et Julia Child, la chef cuisinière incarnée à l’écran par Meryl Streep se sont fixé le même objectif : démystifier la cuisine française pour les Américains. Cet intérêt commun, doublé d’un cadre parisien pour Moutarde justifie le choix du bistrot comme lieu de tournage du film.

Situé au 239 de la 5e Avenue de Park Slope, Moutarde affole depuis 2003 les papilles des curieux avec sa palette artistique de moutardes maison. Moutarde framboise, banane ou épinard, sa clientèle de quartier apprécie son décor parisien et son service à la poêle. Mais la gloire soudaine qui entoure le nom de ce restaurant ne tient pas uniquement aux élucubrations culinaires du chef, Martial Poilbout. Si les curieux s’y déplacent quotidiennement depuis quelques semaines, c’est aussi pour voir les lieux qui ont servi de décor à Julie & Julia, le nouveau film de Nora Ephron sur la vie de la cuisinière star aux États-Unis, Julia Child.

Cette femme de diplomate découvre Paris et sa cuisine en 1948, à l’occasion d’une mutation de son mari à l’ambassade américaine. Alors qu’on lui sert une sole meunière dans un restaurant, Julia Child a une révélation extatique, digne de l’épisode de la madeleine de Proust. Elle décide sur le champ d’apprendre à cuisiner cette nourriture française pour la rendre accessible aux ménagères américaines. Elle suit pour cela les cours du prestigieux Cordon Bleu à Paris, et enseigne à son tour la cuisine à la New York Cooking School. Mais Julia Child inaugure surtout la première émission de cuisine culte de la télé américaine, « The French chef » et publie son fameux livre de recettes, Mastering the Art of French Cooking, un chef-d’œuvre de vulgarisation culinaire paru en 1963.

Élevée au rang d’icône populaire, cette précurseur de Maïté, l’animatrice gasconne, s’affranchit des conventions bourgeoises et revisite les classiques de la cuisine française avec un zeste d’Amérique. Comme Moutarde, qui supprime les ingrédients trop sophistiqués pour se rapprocher d’une cuisine française simple, loin des critères haut de gamme du Guide Michelin. « Quand nous nous sommes installés, les gens nous ont dit “Vous amenez Balthazar [l’un des restaurants français les plus réputés de Manhattan] à Park Slope”. Nous avons voulu casser cette perception américaine de la gastronomie française, jugée complexe et un peu prétentieuse, pour garder l’esprit bistrot », explique Bruno Berrebi.

Malgré le cadre conventionnel – comptoir en zinc, tables étroites et miroirs vieillis -, le décor est rapidement démystifié par la courtoisie typiquement brooklynoise du personnel, sans chichi ou fausse arrogance. Le lieu tient du boui-boui pittoresque et photogénique. « Une fois passé la porte, vous quittez New York pour Paris », décrit Bruno Berrebi. Par un don d’ubiquité, le restaurant apparaît dans le film comme une adresse parisienne, le temps des retrouvailles de Julia Child et de sa sœur, jouée par l’actrice Jane Lynch. « Il y avait aussi l’acteur Stanley Tucci, assis en face de Meryl Streep, visiblement très à l’aise dans son rôle », se souvient le directeur de l’établissement. « Le plus surprenant, c’est que les acteurs mangeaient du vide. L’illusion des aliments a été ajouté au montage, par effet spécial », précise le manager. Les spectateurs n’y voient que du feu.

Park Slope, un décor de rêve

Dans le bistrot règne, comme dans le film, une atmosphère conviviale palpable à l’écran. « C’est beaucoup plus calme que pendant le tournage », assure Bruno Berredi qui se souvient de l’arrivée de l’équipe du film à Park Slope, en mai 2008. Cameramen, preneurs de son, ingénieurs et décorateurs s’y sont bousculés pendant trois jours. « Les voisins ont moyennement apprécié », reconnaît Bruno Berrebi. Malgré le stress et la désapprobation de certains, fâchés de ne pas trouver leur place de stationnement habituelle, le tournage reste un très beau souvenir. « J’ai trouvé Meryl Streep très sympa et d’une simplicité absolue. Tellement simple que si je l’avais croisée dans la rue, je ne l’aurais probablement pas reconnue avec sa coiffure des années soixante », assure Bruno Berrebi.  Aujourd’hui, les gens veulent s’asseoir à la même place que Meryl Child », confie-t-il, dans un lapsus involontaire mais révélateur du talent d’interprète de Meryl Streep.

Quartier bohème et façades de charme, Park Slope séduit les producteurs. « Pour les décorateurs, c’est une aubaine de disposer d’un vrai-faux bistrot parisien à proximité de Manhattan », explique le manager. Une mention dans le New Tork Times plus tard, et les compliments du voisinage à l’appui, les petits désagréments du tournage sont vite effacés au profit d’une auréole de gloire. « Nous avons conservé les rideaux et les tapisseries en souvenir », montre Bruno Berrebi. Graine de star, Moutarde a mis du piquant dans le quartier, le temps d’une scène de cinéma. Alors que Julie & Julia cartonne au box-office, la 5e Avenue de Brooklyn peut s’enorgueillir de voler un peu la vedette à l’avenue la plus chère au monde…

Informations pratiques :

– Le Smithsonian’s National Museum of American History de Washington a reconstitué la cuisine de Julia Child dans le cadre de l’exposition « Bon Appétit ! ». Le film de Nora Ephron s’achève logiquement dans cette cuisine.

Smithsonian’s National Museum of American History @ National Mall

14th Street and Constitution Avenue, N.W.

Washington, D.C.

http://americanhistory.si.edu/juliachild/

– L’Institute of Culinary Education (ICE) dispense des cours en atelier avec Mastering the Art of French Cooking pour $115. Projection du film Julie & Julia, préparation en classe des plats de Mastering the Art of French Cooking et dégustation de vin.

Institute of Culinary Education,

50 West 23rd Street

NYC, NY

De 15h à 22h

Réservations: 800-522-4610.

– Un dîner en forme d’hommage à la diva du bœuf bourguignon, avec soupe au pistou et rouget sera servi au restaurant Saul jeudi 13 août prochain.

Saul Restaurant

140 Smith Street (Dean Street),

Boerum Hill, Brooklyn

De 13 à 17h30

Tarif : $65

Réservations: (718) 935-9844.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related