Subscribe

A Dubaï, le Spiderman français grimpe la plus haute tour du monde

Le Spiderman français, Alain Robert, a vaincu sans incident la plus haute tour du monde à Dubaï, au cours d’une ascension saluée mardi comme “mémorable” par le promoteur du gratte-ciel Burj Khalifa.

M. Robert, 48 ans, a escaladé les 828 mètres de la tour de verre et d’acier en quelque sept heures, et a fini son ascension dans la nuit de lundi à mardi. Surnommé le Spiderman français, M. Robert s’est rendu célèbre pour ses ascensions illégales d’édifices urbains à mains nues, et sans matériel d’assurage.

Pour vaincre Burj Khalifa, il s’est toutefois équipé de cordes de sécurité “à la demande des organisateurs”, a indiqué à l’AFP M. Robert, qui a escaladé une centaine d’édifices dans le monde. M. Ahmad Al Matrooshi, le directeur de Emaar Properties, promoteur de la tour, a considéré que “l’escalade par Alain Robert de Burj Khalifa est un évènement mémorable”.

Il a souligné, dans des déclarations à la presse, que cet exploit entrait dans le cadre d’une série d’événements qui accompagnent une conférence internationale dont le thème est “l’éducation sans frontière”. La conférence est placée sous le parrainage du président des Emirats arabes unis, cheikh Khalifa Ben Zayed Al-Nahyane. Elle réunit du 28 au 31 mars plus de 1.000 étudiants venus de 130 pays, et de 300 universités.

M. Robert a expliqué qu’il effectuait cette escalade “dans un but éducatif. C’est un message d’inspiration pour les jeunes, pour les étudiants”, a-t-il dit. Burj Khalifa, inaugurée en janvier 2010, compte 200 étages, dont 160 sont occupés par des appartements ou des bureaux, ainsi que par un luxueux hôtel Armani. Le modèle de la tour, surmontée d’une flèche en acier, s’est inspiré du lys du désert, qui pousse dans le Golfe.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related