Subscribe

A New York, Jean-François Copé appelle la droite à se rallier autour de Frédéric Lefebvre

Jean-François Copé était lundi soir à New York pour soutenir Frédéric Lefebvre et appeler au rassemblement à droite derrière sa candidature.

“Mobilisez-vous pour Frédéric !” Le message de Jean-François Copé, de passage à New York pour 48 heures, était on ne peut plus clair. Le président de l’UMP était venu soutenir le candidat UMP Frédéric Lefebvre, en campagne lundi soir. Le meeting avait lieu à Sparks Lab à Manhattan, un “incubateur” qui regroupe plusieurs start-ups françaises. Dans la salle, acquise à la cause du candidat UMP, s’étaient réunis entrepreneurs, avocats ou encore fiscalistes. Aussi présent, l’ancien conseiller web de Barack Obama, Steve Geer. Ce dernier était uniquement présent en tant qu’ami d’Olivier Piton, le suppléant de Frédéric Lefebvre.

Bien conscient que l’élection n’est pas gagnée pour le parti de l’opposition, Jean-François Copé en a appelé aux Français présents dans la salle à faire campagne activement pour Frédéric Lefebvre : “Si j’ai pris le temps de venir vous voir, c’est pour vous délivrer ce message car il y a des gens qui devraient faire campagne pour lui et qui ne le font pas”.

Tour à tour, Jean François Copé et Frédéric Lefebvre ont loué la réussite des Français à l’étranger. “La politique de François Hollande est très stigmatisante pour ceux qui prennent des risques. Je suis convaincu que la chance de la France de demain, c’est de s’appuyer sur les Français qui ont eu l’audace d’aller entreprendre partout dans le monde, plutôt que de les traiter de voleurs ou d’exilés fiscaux” a répété Frédéric Lefebvre. “L’entreprenariat, c’est le sang de la France”. Un avis partagé par le président de l’UMP qui a rappelé que les expatriés ne sont pas des “mauvais Français”. Pour Jean-François Copé, l’expatriation des entrepreneurs est aujourd’hui “logique” même s’il entend bien lancer “le moment venu, un grand appel au retour aux expatrié Français afin qu’ils rendent à la France ce que le pays leur a donné”.

“Campagne de dénigrement absurde”

Bien conscient que la division à droite a empêché la victoire de Frédéric Lefebvre en juin dernier, Jean-François Copé a appelé les Français d’Amérique du Nord à se rassembler derrière le candidat investi par l’UMP. “Frédéric Lefebvre fait la démonstration chaque jour qu’il est le meilleur pour représenter les Français de cette circonscription grâce à son expérience ministérielle et au soutien de sa famille politique”.

Pour le président de l’UMP, Frédéric Lefebvre a été victime d’une “campagne de dénigrement absurde après son investiture. “On ne peut pas se payer le luxe de se diviser. L’année 2012 a été un festival. L’heure est au rassemblement et pas à la division. Quel que soit le candidat qu’on peut avoir envie de choisir, il faut savoir se rassembler. L’ambition collective doit l’emporter sur toutes les autres ambitions”. Selon Jean-François Copé, cette élection législative partielle en Amérique du Nord sera très suivie à Paris. ” Ce nouveau scrutin est important. Il permet de prendre la mesure de ce que ressentent les Français. A vous d’envoyer le signal”.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related