Subscribe

À San Francisco, la France fait son cinéma

Même la très cinématographique Californie ne pouvait rester insensible à la crème des réalisateurs français. Du 29 octobre au 4 novembre, la San Francisco Film Society accueille French Cinema Now, un festival entièrement dédié aux films issus de l’Hexagone avec un seul parti pris : la diversité. Une occasion unique de voir quelques petits bijoux du septième art made in France qui ne connaîtront pas ou peu de diffusion en salles aux États-Unis. À moins d’une semaine du coup d’envoi du festival, le programmateur Rod Armstrong revient sur la sélection et sur le cinéma français contemporain.

Comment avez-vous eu l’idée de monter un festival du film français ?
On s’est rendu compte que les films français étaient ceux qui attiraient le plus de festivaliers. Et puis, on voit tellement de bons films français qu’on ne peut pas tout sélectionner pour le Festival du film international qu’on s’est dit que ce serait une bonne chose d’avoir un festival uniquement dédié au cinéma français. En plus, c’était aussi une occasion de montrer des films plus anciens, comme Les quatre cents coups de Truffaut.

Les films retenus appartiennent à des genres et à des statuts très variés, quels ont été vos critères de sélection ?

L’idée était justement de couvrir une large gamme de genres. Il y a des réalisateurs et des acteurs très connus, comme Benoît Jacquot et Isabelle Huppert, et des premiers films comme Les Beaux gosses de Riad Sattouf. Les films sélectionnés vont du film indépendant, presque expérimental, à la comédie grand public en passant par le drame et le documentaire… on voulait vraiment retranscrire cette diversité.

La France a été par le passé à l’avant-garde de l’innovation cinématographique, surtout avec la Nouvelle Vague, pensez-vous que ce pays a encore quelque chose de significatif à apporter sur la scène cinématographique internationale ?
Je ne crois pas que la France puisse faire émerger quelque chose d’aussi innovant que la Nouvelle Vague, mais les cinéastes français d’aujourd’hui ont un talent unique pour raconter des histoires intimes. Ils produisent de fabuleuses histoires sur le passage à l’âge adulte et de très bons drames relationnels. Les acteurs livrent aussi d’excellentes interprétations. Le cinéma français reste encore dans le tiers supérieur du cinéma mondial.

Infos pratiques

French Cinema Now
Du 29 octobre au 4 novembre 2009
Au Landmark’s Clay Theatre – 2261 Fillmore St – San Francisco
Informations et réservations : http://www.sffs.org/screenings-and-events/fall-season/french-cinema-now

La sélection :
The French kissers, Riad Sattouf (Les Beaux gosses, France 2009)
Adhen, Rabah Ameur-Zaïmeche (Dernier maquis, France/Algérie, 2008)
Bellamy, Claude Chabrol (France 2009)
Stella, Sylvie Verheyde (France 2008)
Villa Amalia, Benoît Jacquot (France/Suisse 2008)
The thorn in the heart, Michel Gondry (L’épine dans le cœur, France 2009)
The 400 blows, Francois Truffaut (Les quatre cents coups, France 1959)
The King of Escape, Alain Guiraudie (Le Roi de l’évasion, France 2009)
OSS 117, Lost in Rio, Michel Hazanavicius (OSS 117, Rio ne répond plus, France 2009)
Welcome, Philippe Lioret (France 2008)
The Wolberg family, Axelle Ropert (La famille Wolberg, France 2009)
Yuki and Nina, Hippolyte Girardot, Nobuhiro Suwa (France 2009)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related