Subscribe

À Urban Zen NYC, les messages sculptés de Cecilia Rhode-Noah

Urban Zen foundation, une organisation dont l’un des objectifs est d’améliorer l’accompagnement des patients dans les hôpitaux, vient de rouvrir sa galerie à Greenwich Village où sont exposées jusqu’à la fin du mois les créations de designers, artisans et artistes, dont les sculptures de Cecilia Rhode-Noah.

Plus qu’une boutique, Urban Zen NYC Store est la vitrine d’une fondation née de la volonté de Donna Karan et Sonja Nuttal, deux designers de mode, et d’une rencontre avec le Dalaï Lama. Depuis trois ans, Urban Zen foundation organise des forums du bien-être, et soutient un programme de thérapie intégrative, mis en place à New York dans un des services de l’hôpital Beth Israël, qui s’appuie sur des techniques du yoga. « Nous essayons d’apporter des approches alternatives qui permettent aux malades de réduire et de gérer la douleur et nous formons également des ” défenseurs de patients ” (patient advocates), explique Sonja Nuttal, également fondatrice de Hope, une organisation qui aide les Tibétains en exil. « Et pour financer ces initiatives, poursuit-elle, nous avons besoin de fonds, d’où l’importance pour nous de pouvoir, avec la galerie, combiner philantropie et commerce. »

Les défenseurs des patients, sont le lien entre le malade, ses proches et les représentants d’un système de santé qui peut s’avérer brutal. Ce fut en tout cas l’expérience de Donna Karan dont le mari est décédé il a plusieurs années d’un cancer, une épreuve qui la mènera à une réflexion autour de la prise en charge non pas seulement de la maladie mais aussi du patient. 
Les autres piliers de la fondation sont des actions menées en faveur de l’enfance et la préservation de la diversité culturelle.

Pas étonnant que Cecilia Rhode-Noah se sente chez elle entre ces murs. Elle-même active pour l’association Innocence en danger, elle mène des ateliers dans les écoles, a travaillé dernièrement dans le Vermont avec des mères et leurs enfants hébergés en foyer et vient de lancer « Expression from the Inside for Kids ». « Je me considère un peu comme une thérapeute de l’art », explique-t-elle. L’ancienne Miss Suède, modèle et ex-femme de Yannick Noah, a trouvé avec la sculpture un moyen d’exprimer « ce qu’on a à l’intérieur ». Intérieur, un mot qui revient souvent dans la bouche de l’artiste de Brooklyn qui s’est réinventée, il y a plus de 20 ans, en modelant la terre, coulant le bronze, ou « confrontant » la pierre. « Être mannequin, c’est un travail privilégié mais ça n’exprime pas grand chose », reconnaît Cecilia Rhode-Noah. « La sculpture au contraire permet d’exprimer un travail intérieur, de projeter un message humain, exactement ce que défend Urban Zen. »

Les œuvres de Cecilia Rhodes Noah seront exposées jusque fin septembre dans la galerie située à Greenwich Village aux côtés des bijoux de la designer Caroline Roumeguere, des photos de Beth O’Donnel et une collection de vêtements du jeune designer Bessie Afraim.

 

Urban Zen NYC

705 Greenwich St.
New York

(212) 206-3999

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Jean-François Porchez au pied de la lettreJean-François Porchez au pied de la lettre Star des typographes et des créateurs de caractères, Jean-François Porchez est un parfait inconnu pour le grand public. Pourtant son travail est omniprésent dans la vie de tous les jours […] Posted in Culture
  • Eric Ripert, l’esprit zenEric Ripert, l’esprit zen Eric Ripert est le chef triplement étoilé du Bernardin, réputé comme le meilleur restaurant de poisson de New York, sinon des Etats-Unis. Entre rigueur, solidarité et spiritualité, ce […] Posted in Culture