Subscribe

AFE : Jean Lachaud

Jean Lachaud, 55 ans, traducteur,  conseiller sortant, est candidat pour l’Association des Français d’Amérique.
Le numéro  deux de sa liste est Michèle Oliveres, 60 ans, voyagiste.
Nombre d’inscrits sur la liste électorale consulaire : 43 101
.

Sur quel terrain allez-vous placer votre campagne ?

Je continue de me battre pour les Français moyens des États-Unis. Pour réduire la pression financière sur les familles notamment au niveau des frais de scolarité dans les écoles françaises. Il est clair qu’on a atteint un seuil en matière de prix et aussi de places disponibles dans ces établissements. J’avais soutenu la gratuité des classes de lycée mais comme solution temporaire. Il faut maintenant que l’État ait le courage de faire appliquer des tarifs maximum pour les écoles homologuées. Cette homologation est un label de l’Éducation nationale qui est aussi une garantie pour les familles d’expatriés. C’est un moyen de pression pour changer les mentalités.

Étant donné le nombre de listes dans votre circonscription, quelle est votre stratégie de campagne ?
Nous devons y réfléchir car il existe une loi votée en 1982 qui interdit toute propagande politique à l’étranger.  Mais elle était toujours plus ou moins contournée par les candidats lors des élections de l’AFE, en particulier aux États-Unis… Là, il semblerait que le ministère des Affaires Étrangères exige le respect strict de cette loi. Cela va être très compliqué surtout avec les sites Internet qui présentent les programmes et les listes ! Comment faire campagne auprès du public dans ces conditions ?

(Ndlr, L’article 5 de la loi n° 82-471 du 7 juin 1982 relative au Conseil supérieur des Français de l’étranger (CSFE, maintenant AFE) interdit effectivement toute propagande à l’étranger autre que « l’envoi ou la remise aux électeurs, sous pli fermé, des circulaires et bulletins de vote des candidats, effectués par les soins des postes diplomatiques ou consulaires concernés, et l’affichage de ces documents à l’intérieur des locaux des ambassades et des consulats et, en accord avec le pays concerné, dans des bureaux ouverts dans d’autres locaux  ».)

Pour retourner à l’article, cliquez ici.

www.jeanlachaud.info

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related