Subscribe

Affaire Hugues de la Plaza : la piste de l’homicide relancée

Cinq ans après avoir conclu à la thèse du suicide dans l’affaire Hugues de la Plaza, la police de San Francisco va rouvrir son enquête suite à la découverte par la police française de traces d’ADN d’une personne tierce sur la montre de la victime.

La découverte du corps sans vie du Français Hugues de la Plaza dans son appartement de San Francisco, le 2 juin 2007, reste un mystère. Pourtant, à l’époque, la police de la ville (SFPD) conclut très rapidement à un suicide et classe l’affaire. Selon les autorités californiennes, Hugues de la Plaza se serait poignardé à de multiples reprises. L’arme du crime n’a jamais été retrouvée. Toujours selon le SFPD, l’homme de 36 ans aurait nettoyé le couteau avant de le ranger, ou alors l’aurait jeté par la fenêtre sans que celui-ci ne soit jamais retrouvé.

Pour les parents de la victime, cette théorie ne tient pas la route. Il s’agit sans aucun doute pour eux d’un meurtre. Le père, François de la Plaza, engage alors un détective privé et demande que la police française mène son enquête. Et c’est cette dernière qui vient de découvrir sur la montre de la victime des traces d’ADN appartenant à une personne non-identifiée.

Suite à cette information, qui remet en cause le rapport de la police de San Francisco, le père d’Hugues de la Plaza s’est rendu la semaine dernière en Californie pour apporter ce nouvel élément aux enquêteurs américains. L’affaire Hugues de la Plaza va donc être réouverte aux Etats-Unis, non pas pour homicide mais pour “mort suspecte”. Pour le père de la victime, il s’agit déjà d’une petite victoire. “Le SFPD n’a peut-être pas bien fait son travail, mais je n’essaye en aucun cas de prendre une revanche sur eux. Ils peuvent toujours m’aider à atteindre mon objectif : trouver le meurtrier”, a t-il affirmé au San Francisco Weekly.

Ces traces d’ADN viennent s’ajouter à une analyse indépendante conduite par l’ancien médecin légiste de San Francisco, le Dr. Michael Ferenc, à la demande du SFPD et qui a conclu sans ambiguïté que Hugues de la Plaza a été assassiné. Un avis que partage la police française qui soutient la thèse du meurtre. Selon les enquêteurs français, la victime aurait été poignardée dans sa cage d’escalier par plusieurs assaillants, avant de ramper jusqu’à son appartement. C’est en se débattant qu’Hugues de la Plaza aurait frappé l’un de ses meurtriers, d’où les traces d’ADN retrouvées sur la montre, selon les policiers.

  • C’est le conjoint du locataire de l’appartement en haut a gauche il est grand de silhouhette fine cheveux degarni blond mithomagne ou psycophate jaloux car son conjoint a fait des avenses a hugues coup de nerf approfondissez merci

  • J’ai quelqu’un qui peut vous aider à savoir qui a fais sa…. seulement il faut croire mais il faudrais que je rencontre son père qui il est LA foi ….LA seule chose ce que ce quelqu’un que je connais depuis pas mal de temps et qui ne m’a jamais menti dans mon futur….ce mon médium … pour commencer il pourra commencer à lui poser DE autres questions mais après deux ou trois questions il pourra vous dire qui a fais sa a votre fils ce un médium … si vous voulez je peut vous payer LA consultation … et après vous verrez vous même si vous voulez ou non mais donner la récompense ce a votre libre choix… en tout cas ce ne pas un charlatan et pour rencontrer une personne comme sa qui voit dans l’avenir et dans le passé …j’ai DÛ attendre pas m’as DE temps …..bon ce LA seule option que j’ai pour votre fils …j’ai regardé par hazard enquete crimenille sur d8 je crois et ce LA que j’ai vue que ce médium que j’ai est excellent et pourra vraiment vous dire ce qui s’est passé ….pour vous prouver ma bonne foi je vous paye LA consultation après vous dire si mon médium est un menteur ou pas ….

  • Bonjour, j’ai donné des informations à ses parent d’un homme qui était là-bas à ce moment-là. Il n’a pas de téléphone ni de voiture et vit toujours chez sa mère, il ne sort pratiquement jamais. Ca ne coûte rien de vérifier son ADN, mais ses parent ne croient pas donc ils ne trouveront jamais le meurtrier et c’est bien dommage pour eux.

  • Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Related