Subscribe

Affaire Madoff: un philanthrope américain restitue 625 millions de dollars

Les Etats-Unis sont parvenus à un accord avec la famille du philanthrope américain Carl Shapiro, qui va restituer 625 millions de dollars de bénéfices provenant d’investissements dans le fonds de Bernard Madoff, afin de dédommager les victimes de l’escroc.

“Carl Shapiro et plusieurs personnes et entités lui étant liées ont accepté de renoncer à 625 millions de dollars aux Etats-Unis, dont la totalité sera mise à la disposition des victimes du fonds de Bernard Madoff”, écrit mardi dans un communiqué le bureau du procureur fédéral de Manhattan, à New York. “La distribution des fonds aux victimes sera gérée par Irving Picard”, le liquidateur du fonds Madoff, ajoute le communiqué, qui précise que l’accord a été approuvé par un juge fédéral mardi. “La famille Shapiro est heureuse d’avoir conclu cet accord avec le département américain de la Justice et avec le liquidateur”, a de son côté commenté un conseiller juridique de la famille Shapiro dans un communiqué.
“Cet accord (…) est un bon exemple des progrès que nous faisons pour rassembler le plus de fonds possible au bénéfice des clients du fonds de Bernard Madoff” ayant perdu leur investissement lors de la plus grosse escroquerie boursière de l’histoire, a pour sa part commenté Irving Picard dans un communiqué séparé.

Carl Shapiro, âgé de 97 ans et domicilié à Boston, a été l’un des premiers clients de Bernard Madoff et a investi dans le fonds de l’ex-gestionnaire de fortune dès 1961, est-il précisé. “La famille Shapiro ne conteste pas que son compte ait été le bénéficiaire de sommes provenant du fonds de Bernard Madoff qui étaient le résultat ou faisaient partie d’activités illégales perpétrées par Bernard Madoff et d’autres”, détaille un compte-rendu judiciaire mis en ligne mardi.
Le liquidateur de l’affaire Madoff a jusqu’à la fin de la semaine pour porter plainte contre des complices présumés et réclamer des fonds au bénéfice des victimes. Ces derniers jours, il a donc accéléré ses démarches et a réclamé au moins 9 milliards de dollars à la banque britannique HSBC et diverses entités associées, 6,4 milliards de dollars à la banque américaine JPMorgan Chase, et 2 milliards de dollars à la banque suisse UBS, les accusant de complicité avec l’escroc.
M. Picard a également annoncé un accord avec la banque suisse Union Bancaire Privée (UBP) qui va restituer un montant pouvant aller jusqu’à 500 millions de dollars.

Bernard Madoff, 72 ans, a été condamné en 2009 à 150 ans de prison pour cette escroquerie, estimée entre 23 et plus de 65 milliards de dollars, selon que l’on compte avec ou sans les intérêts.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related