Subscribe

Agression contre Rayhana: Frédéric Mitterrand dit sa “sympathie” à l’auteure

Le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a exprimé “tout son soutien et sa sympathie” à Rayhana, dans un courrier adressé à l’auteure et comédienne d’origine algérienne après son agression à Paris.

Cette artiste féministe a été agressée et aspergée d’essence mardi soir alors qu’elle se rendait à la Maison des Métallos à Paris (XIe), où elle joue actuellement, avec huit autres actrices, sa pièce “A mon âge, je me cache encore pour fumer”.

“J’ai appris la nouvelle de la terrible agression dont vous avez été victime et je m’empresse de vous exprimer toute ma sympathie et mon soutien. Mon admiration pour votre immense courage, également, puisque vous avez tenu malgré tout à monter sur scène”, écrit M. Mitterrand dans cette lettre communiquée à l’AFP.

“Aux yeux du monde entier, vous avez montré de quelle trempe une femme violentée est capable. Votre pièce si émouvante et forte trouve hélas dans la réalité une nouvelle et dramatique illustration”, estime le ministre.

“Dans ce malheur qui vous atteint et qui vise symboliquement la liberté de la femme musulmane, je me réjouis néanmoins de ce que vous ayez échappé au pire et de ce que nous puissions continuer à applaudir à votre art et à votre beauté”, conclut-il.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related