Subscribe

Alain Ducasse forme des femmes en banlieue

Alain Ducasse va accompagner quinze femmes de Sarcelles (Val-d’Oise) sélectionnées pour suivre une formation en CAP cuisine en vue d’être embauchées par le chef grâce à un projet baptisé “15 femmes en avenir” lancé mardi.

Les candidates seront sélectionnées “sur leur motivation”, a dit Fatiha Benatsou, préfète déléguée pour l’égalité de chances. Elles suivront ensuite à partir de septembre une formation d’un an au CAP cuisine en alternance entre l’institut des métiers de l’artisanat (IMA) de Villiers-de-Bel et un restaurant parisien du célèbre chef.

“Quinze femmes en avenir”, initiative du député UMP du Val-d’Oise Jérôme Chartier, implique cinq partenaires: la préfecture du département, Alain Ducasse Entreprise, la chambre des métiers et de l’artisanat du Val-d’Oise, la ville de Sarcelles et la Fondation Aéroport de Paris.

La ville de Sarcelles apportera une aide matérielle si nécessaire (crèche pour les enfants, aide au transport, aide au logement). La formation est financée à 80% par l’Etat et à 20% par la Fondation Aéroports de Paris.

Alain Ducasse s’engage ensuite à proposer un emploi en contrat à durée indéterminée à toutes les candidates qui passeront avec succès leur CAP à l’issue de l’année de formation. “Ce ne sera pas facile. Nous allons beaucoup leur demander. La cuisine est un métier exigeant, elles devront faire leur place”, a dit Alain Ducasse pour qui ce projet est “un engagement”.

“Il y a une fierté de dire qu’Alain Ducasse s’intéresse aux femmes de Sarcelles”, a déclaré François Pupponi, député-maire PS de Sarcelles. La préfecture qui anticipe une forte demande de la part des Sarcelloises “réfléchit à d’autres offres de formations qualifiantes pour ne pas laisser ces femmes sur le bord du chemin”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related