Subscribe

Amanda Knox, acquittée et libre, en partance à Rome pour rentrer à Seattle

L’étudiante américaine Amanda Knox, acquittée lundi soir pour le meurtre de sa colocataire britannique à l’issue d’un procès ultra-médiatisé, était mardi matin en partance à l’aéroport de Rome pour les Etats-Unis après quatre ans de péripéties judiciaires.

La jeune femme, qui s’est effondrée en larmes lundi soir à l’annonce du verdict de la cour d’appel de Pérouse (centre de l’Italie), doit prendre un avion à 11H45 à l’aéroport de Fiumicino en direction de Londres, où elle prendra un vol pour sa ville natale, Seattle (nord-ouest des Etats-Unis). Pour échapper aux objectifs de photographes et des caméras qui suivent ses moindres mouvements à chacune de ses apparitions depuis quatre ans, Amanda Knox, qui a passé sa première nuit de liberté à Rome dans un lieu tenu secret, attend son vol dans les bureaux de la police judicaire de l’aéroport romain. “Maintenant je veux seulement rentrer chez moi, reprendre possession de ma vie et retrouver le bonheur”, a-t-elle confié peu après le verdict de la cour d’appel de Pérouse. La jeune fille a également écrit une lettre, diffusée par l’agence italienne Ansa, pour remercier tous ceux qui l’ont soutenue: “Des Italiens m’ont écrit, m’ont défendue, ont été proches de moi, ont prié pour moi. Je leur en serai éternellement reconnaissante. Je vous aime”, écrit-elle.

L’acquittement spectaculaire d’Amanda Knox et de son ex-petit ami Raffaele Sollecito, condamnés en première instance respectivement à 26 et 25 ans de prison, a été accueilli dans la joie par les proches des deux accusés présents dans l’enceinte du tribunal, mais a aussi déclenché l’ire de nombreuses personnes massées à l’extérieur qui ont crié: “Honte! Honte!” Selon le jugement rendu en première instance, Amanda Knox et Raffaele Sollecito avaient donné à Meredith Kercher le coup fatal, tandis qu’un Ivoirien, Rudy Guédé, lui tenait les bras parce qu’elle refusait de participer à un jeu sexuel.

Rudy Guédé a été condamné à 16 ans de prison dans un procès séparé. Tous ses recours sont épuisés, mais dans l’exposé de ses motifs, la cour de cassation avait conclu qu’il n’avait pas agi seul. “Maintenant qu’Amanda et Raffaele ont été libérés, nous nous demandons aujourd’hui qui a été complice de Rudy Guédé dans le meurtre de Meredith”, s’est interrogé le frère de la victime, Lyle, lors d’une conférence de presse. “Nous sommes évidemment déçus (…) C’est un tel choc, nous n’avons toujours pas les réponses”, a ajouté sa soeur Stephanie.

La presse italienne s’interrogeait elle aussi mardi matin sur le fonctionnement de la justice. “Devant tant d’indices et aucune preuve sérieuse”, le verdict “donnera lieu à de nouvelles polémiques sur la justice en Italie”, prédit le Corriere della Sera. “Maintenant il faut penser à Meredith Kercher. Il faut rendre justice à cette jeune fille assassinée”, poursuit le premier quotidien de la péninsule. A l’instar de la Repubblica (gauche), plusieurs quotidiens estiment que “la victime a été oubliée par le show”. “Il est regrettable que l’assassinat d’une jeune femme reste en grande partie non élucidé”, estime la Stampa tout en jugeant qu'”il n’était pas possible de décider autre chose”, compte tenu des “éléments contradictoires issus de la procédure d’instruction”. Pour la Stampa, “si les règles ont été respectées, ce n’est pas une victoire pour la justice. C’est un acquittement qui laisse un goût amer”.

Meredith Kercher, 21 ans, avait été retrouvée en novembre 2007 à demi-nue et dans une mare de sang, le corps transpercé de 43 coups de couteau. L’autopsie a démontré qu’elle avait également été violée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related