Subscribe

Anne Rivière renonce à sa candidature “dans l’intérêt de l’UMP”

Pressentie pour être candidate dissidente à droite, Anne Rivière a décidé de ne pas se présenter sans appeler pour autant à voter pour Frédéric Lefebvre.

Refusant d’être “complice d’une défaite de [m]on parti (l’UMP)”, Anne Rivière a renoncé à se présenter à l’élection législative de mai prochain, malgré l’enthousiasme qu’avait suscité sa possible candidature. “L’esprit de responsabilité qui m’a toujours animée me conduit à retirer ma candidature à l’élection législative partielle de mai prochain, dans l’intérêt supérieur de la défense des idées et des valeurs de notre mouvement”.

Sa volonté de faire gagner la droite a finalement eu raison de sa volonté de se présenter : “Face à la multiplication des candidatures à droite, accentuant la division, là où la situation réclamait pourtant consensus et unité, j’ai souhaité prendre le temps de réfléchir au maintien de ma candidature, en concertation avec les militants (…). Face à la gravité des enjeux pour l’avenir de notre pays, nous avons plus que jamais besoin d’une opposition forte et constructive”, annonce-t-elle dans un communiqué.

Pas de soutien à Frédéric Lefebvre

Anne Rivière qui avait présenté sa candidature à l’investiture UMP avec le soutien de plusieurs représentants UMP aux Etats-Unis a donc décidé de ne pas gêner le candidat officiellement investi par le parti, Frédéric Lefebvre, qu’elle ne cite pas une seule fois dans son communiqué. Interrogée par France-Amérique il y a quelques jours, Anne Rivière affirmait être “très attachée à la discipline de parti”. Elle estimait néanmoins que dans le cas présent, la loyauté à l’UMP pourrait finalement s’avérer “contre-producti[ve]”, dénonçant à demi-mot l’investiture de Frédéric Lefebvre. Contactée à nouveau ce vendredi par France-Amérique, Anne Rivière affirme d’ailleurs qu’elle ne se rangera derrière aucun candidat : “je laisse ceux qui m’ont suivie libres de leur choix, et je ne compte faire campagne pour aucun candidat”.

Lire ici le communiqué complet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related