Subscribe

Antoine Bello lauréat du prix France Culture – Télérama

L’auteur français établi dans l’agglomération new-yorkaise vient de remporter le 4ème prix France Culture – Télérama pour son nouveau roman Les Éclaireurs. France-Amérique l’a récemment rencontré et lui consacre un long portrait dans son édition d’avril. Un rendez-vous à ne pas manquer. Pour vous abonner, cliquer ici.

À bientôt 39 ans, Antoine Bello collectionne les succès. À la fois entrepreneur et écrivain, l’auteur d’Éloge de la pièce manquante et des Falsificateurs a remporté mardi le 4ème prix France Culture – Télérama pour son nouveau roman Les Éclaireurs (ed. Gallimard). Il le recevra officiellement jeudi au salon du Livre à Paris.

France-Amérique a récemment recontré Antoine Bello à son domicile new-yorkais et consacre dans son édition d’avril un long portrait  à ce romancier discret. Dans Les éclaireurs, œuvre ambitieuse, Antoine Bello évoque le parcours de Sliv, jeune Islandais embauché par le Consortium de Falsification du Réel (CFR), une mystérieuse association internationale chargée de modifier la réalité historique, fausses preuves à l’appui, afin de manipuler l’opinion. Un thriller aussi passionnant qu’original dans le paysage littéraire français. « Mes livres racontent une histoire, » s’amuse l’auteur né à Boston en 1970. « Par les temps qui courent, dans un roman français, c’est un peu une exception ».

Ce père de 4 enfants a créé, développé et revendu (en 2007) la société Ubiqus, spécialisée dans la rédaction de comptes rendus de réunions, qui compte aujourd’hui environ 400 collaborateurs en France, en  Angleterre et aux États-Unis. Il est l’auteur de quatre livres, tous publiés chez Gallimard : Les funambules (1996, Prix de la vocation de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet), Éloge de la pièce manquante (1998), Les falsificateurs (2007) et Les éclaireurs (2009). Quand il n’écrit pas, Antoine Bello investit dans plusieurs entreprises et s’occupe de rankopedia.com, le site Internet qu’il a créé.

Retrouvez le portrait d’Antoine Bello, dans le numéro d’avril de France-Amérique. Pour vous abonner, cliquez ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related