Subscribe

Arrêté à Newark, un taggeur français risque jusqu’à 10 ans de prison

Arrêté lundi par la police américaine, le taggeur français Maxime Bezat risque jusqu’à 10 ans de prison pour avoir fait usage de sa bombe de peinture dans des stations de métro américaines.

Taggeur français reconnu dans le monde du graffiti, Maxime Bezat, alias Rask ou Sekel, l’était également des services de police. Grâce à une opération conjointe entre la police française et américaine, le Français a été arrêté le 5 décembre à Newark alors qu’il s’apprêtait à embarquer dans un vol direction Paris.

Soupçonné d’avoir commis de nombreux tags dans plusieurs métros américains, notamment à New York, il risque jusqu’à 10 ans de prison. Le consulat de New York a déclaré “suivre l’affaire” mais n’a pas souhaité faire plus de commentaires.

Selon une source policière citée par le quotidien 20 minutes, le jeune homme “profitait d’un séjour aux Etats-Unis, où sa petite amie habite, pour se livrer à des tags dans le métro”.

Huit procédures ont déjà été intentées contre lui en France pour des tags dans les transports parisiens.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related