Subscribe

Attentat contre la villa d’un banquier parisien près de Bonifacio

Une luxueuse résidence secondaire appartenant à un banquier parisien a été gravement endommagée par un attentat à l’explosif lundi près de Bonifacio, a-t-on appris de source proche de l’enquête.

Les dégâts ont été provoqués par l’explosion d’au moins quatre charges déposées en début d’après-midi dans la villa par un commando de plusieurs personnes cagoulées et armées, disant appartenir au Front de Libération nationale de la Corse (FLNC). Cette résidence secondaire se trouve dans un endroit sauvage en bord de mer dans l’extrême-Sud de la Corse, près de l’anse de Rondinara, entre les stations balnéaires de Bonifacio et de Porto-Vecchio.

Le commando avait auparavant capturé les occupants de la villa pour les faire sortir des lieux et placer plusieurs charges à l’intérieur. Ces personnes ont ensuite été relâchées et il n’y a pas eu de victime. Plusieurs charges n’auraient pas explosé, selon les premiers éléments de l’enquête, et des démineurs de la police ont passé la vaste et luxueuse villa au peigne fin pour les trouver et les désamorcer.

Un périmètre de sécurité a été établi autour de la maison par la gendarmerie. Le FLNC avait revendiqué le 2 juin une vingtaine d’attentats contre des résidences secondaires commis dans la plupart des régions de l’île, lors d’une “nuit bleue”, le 11 mai. Il s’agissait essentiellement de résidences secondaires appartenant à des continentaux ou à des étrangers, notamment italiens.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related