Subscribe

Audrey Tautou, délicatement vôtre

En salles américaines à partir du 14 mars, La Délicatesse, avec Audrey Tautou et François Damiens est l’adaptation du roman à succès de David Foenkinos. Une comédie douce amère entre tragique et grotesque de situation.

Avec plus d’un million d’exemplaires vendus dans le monde, La Délicatesse est d’abord un phénomène littéraire. Paru en 2009 chez Gallimard, le roman relate l’histoire d’amour entre une cadre endeuillée (Audrey Tautou) et l’un de ses subordonnés, Markus (François Damiens), un Suédois insignifiant aux yeux de cocker, abonné aux pulls improbables.

De la page à l’écran, les risques de trahison littéraire étaient limités, le film étant co-réalisé par l’auteur lui-même, David Foenkinos. Le romancier et son frère Stéphane, directeur de casting, étaient de passage à New York dans le cadre du festival annuel Rendez-vous with French Cinema, avant la sortie du film aux Etats-Unis le 14 mars. “Ici, je peux m’affranchir de la casserole de l’écrivain à succès qui fait du cinéma, explique l’auteur. Le public américain va pouvoir accueillir le film vierge de tout jugement”.

Difficilement traduisible, le concept de délicatesse, porté par les médias, est devenu tendance en France. “Le mot qui s’approcherait le plus en anglais de ‘délicatesse’ serait celui de ‘tact’ ou ‘tactful’. Ce micro phénomène de société serait à l’origine du retour d’une certaine délicatesse dans les rapports humains, d’une plus grande attention portée à l’autre au quotidien, d’un humanisme qui fait du bien”, s’amuse Stéphane Foenkinos, le réalisateur.

Le regard des autres

Cette attitude délicate s’applique aussi bien dans le film à François Damiens, dont la sympathie et l’humour compensent un physique légèrement ingrat, qu’à la silhouette d’Audrey Tautou dont la fine nuque blanche, exposée à tous les regards, souligne la fragile constitution. “Après la mort de son mari, elle se transforme en petit animal sauvage. Son deuil l’expose aux yeux de tous comme une bête curieuse”, poursuit David. Le roman d’amour devient un prétexte pour décrypter un comportement social. “On est toujours jugé sur nos actes, et encore davantage en période de fragilité où l’on se retrouve sans armes”.

Le récit qui oscille entre comédie dramatique et élans sentimentaux, explore divers cheminements, dont celui du deuil impossible. “Même quand l’humour arrive, le deuil est là, assure l’écrivain. Il reste la ligne directrice du livre et du film et le mari décédé hante toujours Nathalie”. Filmée dans la pénombre d’un appartement en deuil ou le regard perdu dans un décor d’entreprise aseptisé, Audrey Tautou, abonnée aux rôles de veuves éplorées, emprunte à nouveau le chemin solitaire de celle qui reste après la mort de l’être aimé.

Un thème grave soutenu par la superbe bande son intimiste d’Emilie Simon. Les textes de son dernier album, Franky Knight, sont adressés à l’homme qui partageait sa vie, décédé il y a deux ans. Ces chants d’amour funèbre, en français et en anglais, drapent le film d’une douce aura romantique. “C’est un film très attaché à la douceur du féminin et à sa pudeur qu’on retrouve dans l’ensemble de mon oeuvre, conclut David. C’est aussi le destin d’une femme qui renoue avec la vie.”

La Délicatesse (Delicacy), un film de David et Stéphane Foenkinos, avec Audrey Tautou et François Damiens. En salle à partir du 14 mars aux Etats-Unis.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • La Nouvelle-Orléans fête le cinéma françaisLa Nouvelle-Orléans fête le cinéma français La 15e édition du festival de cinéma français de La Nouvelle-Orléans se déroule du 10 au 15 août au Prytania Theater. La New Orleans Film Society et le Consulat général ont concocté une […] Posted in Cinema
  • Le cinéma français fait son show à New YorkLe cinéma français fait son show à New York Durant onze jours, le cinéma français sera à l'honneur à New York avec le festival Rendez-Vous with French Cinema. L'occasion de rencontrer Audrey Tautou, Romain Duris ou encore François […] Posted in Cinema