Subscribe

Avec six nominations aux Golden Globes, “The Artist” s’envole vers les Oscars

Le film muet “The Artist”, hommage du cinéma français à l’enfance d’Hollywood, a pris jeudi la tête de la course aux Golden Globes en raflant au total six nominations, poursuivant sa marche triomphale vers les Oscars.

“The Artist” a été sélectionné dans la catégorie meilleure comédie ou comédie musicale, Jean Dujardin dans celle du meilleur acteur dans une comédie, Bérénice Bejo pour celle du meilleur second rôle féminin et Michel Hazanavicius pour celle du meilleur réalisateur, une catégorie dans laquelle sont également sélectionnés Martin Scorcese, Woody Allen ou George Clooney. Le film est aussi sélectionné pour le prix du meilleur scénario et celui de la meilleure musique originale.

Avec six nominations, il devance deux films américains, “La Couleur des sentiments”, qui conte l’histoire de bonnes noires aux prises avec leurs maîtresses blanches dans le Mississippi des années 1960, et “The Descendants”, avec George Clooney, qui comptent tous deux cinq nominations. “Les Marches du Pouvoir”, de George Clooney, récolte de son côté quatre nominations, comme “Midnight in Paris”, de Woody Allen et “Le Stratège”, avec Brad Pitt.

Les Golden Globes, souvent considérés comme l’antichambre des Oscars, seront remis le 15 janvier. Régulièrement critiqués par l’industrie hollywoodienne, qui raille la représentativité de leur collège de 81 membres – quand l’Académie décernant les Oscars compte 5 755 votants – les Golden Globes, organisés par l’Association de la presse internationale à Hollywood (HFPA), n’en restent pas moins un événement très prisé des stars.

“The Artist” conte l’histoire de George Valentin, star du muet en 1927, incarnée par Jean Dujardin, qui sombre dans l’oubli avec l’avènement du parlant. C’est alors qu’il rencontre Peppy Miller (Bérénice Bejo), une jeune figurante qui l’idôlatre et va connaître une destinée inverse en perçant à l’écran. Tourné en noir et blanc, cet ovni du cinéma contemporain reprend tous les codes du cinéma muet de l’âge d’or hollywoodien et constitue un brillant hommage aux pas de danse de Fred Astaire et de Ginger Rogers. Jean Dujardin a reçu le prix d’interprétation au Festival de Cannes pour son rôle. “The Artist” a déjà raflé mercredi trois nominations pour les Prix du Syndicat des acteurs américains (SAG), un autre des jalons de la saison des prix hollywoodiens.

Depuis plusieurs semaines, le film de Michel Hazanavicius fait le “buzz” aux Etats-Unis alors qu’est lancée la course aux Oscars, qui seront remis le 26 février. Les nominations seront annoncées un mois plus tôt, le 24 janvier. Cet étrange objet cinématographique a déjà été distingué fin novembre par le New York Film Critics Circle, dont l’avis pèse dans la course aux statuettes, et qui lui a accordé le prix du meilleur film de l’année et celui du meilleur réalisateur pour Michel Hazanavicius.

Sélectionné dans cinq catégories pour les Film Independent Spirit Awards, la cérémonie la plus prestigieuse du cinéma indépendant qui se déroulera le 25 février, veille des Oscars, il a également été désigné la semaine passée film de l’année par le prestigieux hebdomadaire “Time”. Le film est distribué en Amérique du Nord par The Weinstein Company, des frères Weinstein (anciens patrons et fondateurs de Miramax), passés maîtres dans l’art de récolter des Oscars.

Début novembre, le film, tourné à Hollywood, avait reçu les honneurs du festival AFI Fest de l’American Film Institute à Los Angeles, avant sa sortie aux Etats-Unis, le 23 novembre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related