Subscribe

Avions ravitailleurs américains : EADS revoit son offre à la baisse

Le groupe européen d’aéronautique et de défense EADS a modifié le contenu et le prix de sa réponse finale à l’appel d’offre pour renouveler la flotte d’avions ravitailleurs de l’armée de l’air américaine, a indiqué mercredi son président Amérique du Nord, Ralph Crosby.

“Nous avons effectivement révisé notre proposition et notre prix”, a indiqué M. Crosby lors d’une conférence de presse. A la question de savoir de combien EADS avait baissé son prix, M. Crosby a simplement répondu: “juste assez pour gagner”. Le constructeur européen estime que son offre doit être moins chère d’environ 1% que celle de son rival américain Boeing pour l’emporter.

EADS, maison mère de l’avionneur Airbus, et son concurrent américain Boeing avaient annoncé jeudi avoir déposé leur offre finale pour le méga-contrat des ravitailleurs, évalué à 35 milliards de dollars, qu’ils se disputent depuis plusieurs années. Boeing avait dit avoir révisé son offre pour la rendre plus compétitive face à Airbus mais EADS avait jusque-là refusé de dire s’il avait modifié la sienne.

Coups de théâtre

L’appel d’offres porte sur 179 avions ravitailleurs destinés à remplacer la flotte vieillissante de KC-135 datant des années 1950. Son histoire est émaillée de coups de théâtre et le contrat a été annulé à deux reprises, après avoir été attribué une première fois à Boeing en 2003, puis une deuxième en 2008 à EADS et son allié américain Northrop Grumman.

EADS se lance cette fois-ci sans partenaire principal, mais avec le soutien de centaines d’équipementiers américains. Certains experts estiment que le contrat pourrait être attribué en mars, voire dès la fin février.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related