Subscribe

Banques : la crise vue de l’intérieur

Les salariés du secteur financier se retrouvent au cœur de la crise. Employé dans une grande banque française à New York, Thomas L. a assisté aux nombreux départs de ses collègues redoutant à chaque fois que son tour ne vienne. Récit d’un Français, témoin des conséquences de la crise.

« On est sur un siège éjectable ! », confie Thomas L. employé à BNP Paribas. Ce jeune Français de 26 ans se rend tous les matins à son bureau avec la peur d’être le prochain sur la liste. « Chaque jour, je me dis qu’on peut me demander de partir. C’est angoissant, mais j’ai appris à vivre avec ce poids », dit-il.

Depuis que la banque Lehman Brother a fait faillite en septembre, les banques se sont mises à licencier en masse. « L’effectif s’est réduit de 20 % en six mois. Dans mon équipe de neuf personnes, deux sont déjà partis », relate le Français. Avec des bureaux en open space de plus en plus clairsemés, Thomas L. a assisté impuissant à plusieurs reprises aux départs de ses collègues. « Tout se passe en cinq minutes. Le téléphone sonne, on vous convoque dans une salle, on vous demande de signer un papier et de ne pas repasser par votre bureau. La sécurité se charge de vous escorter vers la sortie », raconte-t-il.

Arrivé en VIE (Volontariat international en entreprise à l’étranger) de 18 mois en 2006, Thomas L. a été engagé en contrat local pour une durée indéterminée. Ce genre de parcours n’est désormais plus possible. « On n’assiste plus à cette arrivée massive de Français comme autrefois. Beaucoup repartent en France après la fin de leur stage ou de leur contrat », explique-t-il.

Le retour en France, Thomas L. l’envisage sereinement. « Pour tous les jeunes célibataires comme moi, on a une porte de sortie. Notre expérience à New York peut toujours être valorisée car si on se fait virer demain, ce n’est parce qu’on aura été mauvais mais parce que c’est la crise ! », estime le Français.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related