Subscribe

Barack Obama abandonne le projet de bouclier antimissile de George W. Bush

Le président américain Barack Obama a annoncé par téléphone au Premier ministre tchèque Jan Fischer que Washington renonçait à son projet de bouclier antimissile en Europe centrale, a déclaré M. Fischer jeudi à la presse.

“Le président américain Barack Obama m’a appelé brièvement après minuit pour me dire que son gouvernement abandonnait son intention de construire une base de radar sur le sol tchèque”, a-t-il dit.

“La République tchèque a pris acte de cette décision”, a ajouté M. Fischer.

Des responsables américains doivent informer jeudi après-midi les pays de l’Otan de la décision prise par les Etats-Unis sur l’avenir du projet de bouclier antimissile en Pologne et en République tchèque, a indiqué un diplomate de l’Alliance atlantique à l’AFP.

Une délégation américaine a rencontré jeudi matin des responsables polonais à Varsovie au sujet du bouclier. Les participants à la rencontre se sont toutefois refusés à tout commentaire.

Le président Obama avait ordonné de réexaminer le projet de bouclier antimissile de son prédécesseur George W. Bush, destiné selon Washington à contrer des menaces venant de pays comme l’Iran. Moscou le considère comme une atteinte à sa propre sécurité.

En 2008, Varsovie et Washington étaient parvenus à un accord sur le déploiement d’ici à 2013 en Pologne de dix intercepteurs de missiles balistiques de longue portée, couplés avec un puissant radar en République tchèque.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related