Subscribe

Barack Obama défend son bilan dans la cuisine d’une famille de l’Ohio

Le président Barack Obama devait s’inviter mercredi dans la cuisine d’Américains moyens afin de défendre son bilan économique à deux mois et demi d’élections législatives cruciales.

De passage à Columbus (Ohio, centre), avant-dernière étape d’une tournée de trois jours aux allures de campagne électorale à travers les Etats-Unis, M. Obama devait s’asseoir autour de la table de cuisine des Weithman, une famille qui illustre à point nommé les multiples mesures de relance et de protection sociale dont l’administration démocrate a donné l’impulsion. A la tête d’un petit cabinet d’architecture, Joe Weithman “a pu garder deux employés” malgré la baisse de l’activité due à la récession économique, et ce grâce à “une augmentation des travaux d’infrastructures” découlant du plan de relance de 787 milliards de dollars adopté peu après la prise de fonctions de M. Obama en janvier 2009, a indiqué la Maison Blanche.

De son côté, l’épouse de M. Weithman, Rhonda, qui avait perdu son emploi en 2009, “a pu garder sa couverture maladie grâce aux subventions” gouvernementales comprises dans le plan de relance, selon la même source. Enfin, l’un des enfants des Weithman est atteint d’une maladie qui aurait pu être invoquée par des assureurs pour refuser de lui accorder une couverture santé, possibilité éliminée par la réforme de l’assurance-maladie promulguée en mars dernier, a souligné la présidence. Après une discussion avec les Weithman en début de matinée, M. Obama doit se rendre dans le jardin de leur maison et parler avec d’autres familles pour tenter de les convaincre du bien-fondé de sa politique. Cette volonté de l’équipe Obama de vanter l’efficacité des mesures adoptées depuis 18 mois, en particulier en matière économique, répond à l’incrédulité de nombreux Américains face au bilan des démocrates, alors que les élections du 2 novembre approchent. Malgré le plan de relance massif et de multiples mesures censées doper la reprise, le taux de chômage officiel reste très élevé pour le pays, à 9,5%, se ressentant sur le moral des électeurs et nourrissant la crainte d’un vote-sanction pour les démocrates, actuellement majoritaires aux deux chambres du Congrès.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related