Subscribe

Barack Obama et Hu Jintao discutent mais ne s’entendent pas

Le président des Etats-Unis Barack Obama a estimé mardi que la monnaie chinoise, le yuan, était “sous-évaluée” et qu’un ajustement du taux de change serait dans l’intérêt de Pékin, tout en qualifiant les relations sino-américaines de “très productives”.

“Il est important que les taux de change reflètent la valeur du marché et n’avantagent pas un pays par rapport à un autre”, a déclaré M. Obama lors d’une conférence de presse. “Je suis convaincu que c’est dans l’intérêt de la Chine” de procéder à un ajustement, a-t-il ajouté.

M. Obama avait de nouveau demandé lundi à son homologue Hu Jintao d’agir sur la monnaie chinoise pour parvenir à un taux de change “plus respectueux du marché”, après une rencontre entre les deux dirigeants à Washington, peu avant l’ouverture d’un sommet sur la sécurité nucléaire.

Washington juge que la faible parité du yuan face au dollar avantage injustement les exportations chinoises. Lors de cette même conférence de presse, Barack Obama a toutefois souligné que les relations entre Washington et Pékin étaient, selon lui, “très productives”.

Mais le ministre adjoint des Affaires étrangères chinois, Cui Tiankai, a rétorqué devant la presse qu’il n’était pas ” justifié que l’étranger fasse pression sur la Chine”.

M. Obama avait à cette occasion de nouveau demandé à son interlocuteur d’agir sur la monnaie chinoise pour parvenir à un taux de change “plus respectueux du marché”.

M. Cui a assuré que son pays restait décidé à réformer sa politique de taux de change. Mais il a souligné que le calendrier de cette réforme dépendrait “de l’état de l’économie mondiale et de celui de l’économie chinoise”.

Pékin semble vouloir attendre une véritable reprise de l’activité économique mondiale avant de réévaluer sa monnaie sans trop pénaliser ses exportations.
Plusieurs responsables économiques chinois ont envoyé ces dernières semaines des signaux laissant présager que Pékin pourrait élargir la bande de fluctuation du yuan établie en 2008 avant la crise économique mondiale.

Le yuan est de fait réarrimé au dollar depuis l’été 2008, lorsqu’a éclaté la crise, à 6,80 pour un dollar.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related