Subscribe

Barack Obama, premier Noir en course pour la Maison Blanche

Barack Obama a mis fin mardi soir a la course effrénée a l’investiture démocrate, atteignant le seuil de 2118 délégués nécessaires pour être proclame candidat officiel a l’élection présidentielle des Etats-Unis. Vainqueur des primaires dans le Dakota du Sud, Hillary Clinton devrait annoncer son retrait ce week-end.

« Ce soir, je peux me dresser devant vous et dire que je serai le candidat démocrate pour la présidence des Etats-Unis », a déclaré hier Barack Obama. C’est un homme messianique qui a proclamé sa victoire à Saint-Paul dans le Minnesota devant près de 40.000 partisans en délire, tandis que les quelques centaines de supporters d’Hillary Clinton réunis à New York mardi soir l’appelaient à continuer en cachant mal leur déception.

« Amérique, ceci est notre moment, ceci est notre heure, le temps de tourner la page sur les politiques du passé », a lancé le sénateur, premier Afro-americain à avoir une chance d’accéder à la présidence américaine.

Hillary Clinton a de son côté refusé d’admettre sa défaite face à Barack Obama. « Je ne prendrai pas de décision ce soir », a-t-elle annoncé devant ses partisans réunis au Baruch College à Manhattan, qui chantaient « n’abandonne pas, n’abandonne pas ».

Barack Obama a cependant rendu hommage à Hillary Clinton. Elle « a écrit l’Histoire dans cette campagne. Pas seulement parce qu’elle est une femme qui a accompli ce qu’aucune femme n’avait accompli avant, mais aussi parce qu’elle est un leader qui inspire des millions d’Américains par sa force, son courage et son engagement", a-t-il lancé.

Autour d’Hillary Clinton, l’ambiance est beaucoup plus retenue. Très remontés contre Obama, de nombreux militants déclarent qu’ils voteront McCain. « Nous ne connaissons pas Obama, je ne voterai jamais pour lui, elle est la seule à pouvoir nous assurer la victoire », affirme Ralph Gramazio, 45 ans, qui travaille dans un hôtel à Boston.

D’autres sont plus calmes à l’idée de voir Barack Obama représenter le parti démocrate dans la bataille présidentielle. "Je voterai certainement démocrate, quoi qu’il en soit. Mais j’aimerais qu’ils soient tous les deux dans la course", affirme Jenney Rivard, une opticienne qui a voyagé plusieurs heures depuis le Connecticut pour venir voir la candidate.

Le président américain George W. Bush a pour sa part félicité mercredi 4 juin le sénateur démocrate Barack Obama d’être devenu le premier afro-americain d’un grand parti candidat à la Maison Blanche et a estimé que cela démontrait que les Etats-Unis "avaient beaucoup évolué".

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related