Subscribe

BD politique: « Ma première croisade : Georgie Bush s’en va t-en guerre »

Le caricaturiste Riss, du journal satyrique Charlie Hebdo épingle le président américain dans une BD qui imagine l’enfance de George Bush. Egalement directeur de la nouvelle maison de publication de Charlie Hebdo, Les Echappés, il répond aux questions de France-Amérique.

Sur le mode de la confession, le président américain, allongé sur le sofa d’un psy, se remémore quelques unes des expériences fondatrices survenues l’année de ses 8 ans. L’Amérique profonde des années 50… Dans une banlieue texane, coincé entre un père castrateur qui travaille dans le pétrole et une mère acariâtre, le petit Bush n’en est pas à sa première bêtise (ni à sa dernière). Sur fond de racisme et de fantasmes de meurtres, « Georgie » Bush cache un secret inavouable.

Pourquoi avoir choisi de dessiner l’enfance de George Bush ?
L’idée m’est venue il y a quatre ans, quand il s’est représenté aux élections présidentielles, cela m’a amusé. Je l’avais entendu dire, à propos de Ben Laden, «il voulait tuer mon papa ». Je me suis dit qu’il avait du se passer des choses dans son enfance : un traumatisme, peut-être. C’est parti de là. Ensuite, j’ai regardé dans sa biographie, cherché dans la petite enfance. Dans les biographies que j’ai consultées, j’ai trouvé des choses marrantes. En fin de compte j’ai mélangé du vrai, du faux -et du vraisemblable. On peut aussi lire la b.d indépendamment de la personne de Bush.

Etes-vous déjà allé aux Etats-Unis? Quelle a été votre source d’inspiration pour la b.d ?
Oui, et cet été, j’étais à Denver et Minneapolis pour couvrir les conventions pour Charlie Hebdo. Pour la b.d, j’ai regardé des documents et des photos d’époque. Je me suis aussi inspiré d’histoires que j’avais entendues aux Etats-Unis, notamment celle du pilote d’avion (qui revient de la guerre défiguré et sombre dans l’alcoolisme). On me l’a racontée quand j’étais là-bas.

En tant que dessinateur, préférez-vous Barack Obama ou John McCain ?
Obama est un peu lisse, on ne sait pas trop comment le dessiner pour l’instant. McCain, en revanche, a un peu plus vécu, alors il est amusant à dessiner, surtout depuis l’arrivée de Sarah Palin.

 

Riss, « Ma première croisade : Georgie Bush s’en va t-en guerre », Les Echappés, 2008.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related