Subscribe

Brigitte Bardot réclame la fin de la chasse à l’ours aux Etat-Unis: B. Bardot

Brigitte Bardot a demandé vendredi au gouverneur du New Jersey de mettre fin à la chasse à l’ours noir, un “massacre programmé” selon elle, en dépit des demandes des défenseurs des animaux de cet Etat du nord-ouest des Etats-Unis.

Depuis le 6 décembre, près de 6.000 chasseurs de trophée ont investi les forêts de l’Etat du New Jersey pour y tuer 592 ours noirs, selon l’association B.E.A.R (Bear Education and Resource Group) qui depuis 1992, promeut la cohabitation de l’ours et de l’homme dans cet Etat. “Monsieur le Gouverneur, cette situation n’est pas acceptable, l’homme doit apprendre à cohabiter avec l’ensemble des espèces animales, cette cohabitation ne doit pas passer par l’abattage systématique”, estime BB dans un courrier adressé au gouverneur et rendu public par sa Fondation.

“Je vous demande d’user de votre pouvoir pour mettre fin à ce scandaleux carnage, qui en outre, salit l’image de votre Etat (…) ne laissez pas tuer les ours en silence”, insiste-elle. “L’ours noir est une espèce protégée, ce massacre programmé risque de provoquer son extinction”, s’alarme l’ancienne actrice. “En France, tous les ours bruns ont été tués, notre biodiversité est en deuil, et ce ne sont pas les quelques ours qu’on tente de réintroduire qui changeront la situation”, ajoute-t-elle.

Selon B.E.A.R, les premières victimes du massacre sont les oursons et les femelles, abattus au fusil ou à l’arbalète, ainsi que les ours porteurs de colliers émetteurs, dont les coordonnées GPS avaient été communiquées aux chasseurs par les scientifiques affiliés au Ministère des Ressources Naturelles et de la Faune (Department of Fish and Wildlife), eux-mêmes chasseurs à 99%.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related