Subscribe

Canal+ autorisé à entrer de plain-pied dans la télévision gratuite

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a autorisé mardi le groupe Canal+ à racheter les chaînes Direct 8 et Direct Star en contrepartie de concessions, permettant ainsi au géant de la TV payante de peser dans la TNT (télévision numérique terrestre) gratuite.

Avec ce feu vert, le CSA vient ainsi clore un long chapitre de négociations entre Canal+ et les autorités administratives indépendantes, qui souhaitent éviter que le groupe déséquilibre le marché de la télévision gratuite en utilisant sa position dominante. Il y a un an, Canal+ avait annoncé l’acquisition auprès du groupe Bolloré des chaînes gratuites Direct 8, une généraliste, et Direct Star, une chaîne musicale, en échange d’actions Vivendi.

Les deux chaînes sont désormais rebaptisées respectivement D8 et D17, selon un communiqué de Canal+. Dès l’annonce de l’opération en 2011, les patrons des chaînes gratuites avaient évoqué leur crainte de voir Canal+ s’appuyer sur sa force de frappe financière pour préempter auprès de producteurs les oeuvres les plus attractives, ne leur laissant alors que des miettes. A la mi-juillet, l’Autorité de la concurrence a autorisé le rachat, en échange d’engagements portant sur la diffusion de séries et films américains, ainsi que des films français.

Le feu vert du CSA en poche, Canal+ va communiquer officiellement dès jeudi sur la nouvelle grille des programmes de ses chaînes. Ces annonces seront scrutées par les chaînes historiques et de la TNT. Si le groupe est resté très discret sur ses intentions concernant D17, il a pour D8 des plans ambitieux, lui permettant de rivaliser avec les autres grandes chaînes généralistes. Il prévoit d’investir dans la grille entre 120 et 150 millions d’euros par an d’ici à 2015, soit le triple de l’enveloppe actuelle, selon la presse.

En moyenne, les chaînes de la TNT investissent 40 millions d’euros dans leur grille. Canal+ a déjà recruté de nombreuses personnalités, dont Guy Lagache, Daphné Roulier, Christophe Hondelatte, Cyril Hanouna et Laurence Ferrari. L’ex-présentatrice du 20H de TF1 devrait animer un talk-show quotidien, entourée de plusieurs chroniqueuses, dont Roselyne Bachelot et Audrey Pulvar.

Marché publicitaire tendu

En soirée, Thierry Ardisson devrait hériter de l’émission “Tout le monde en a parlé”, Alexandre Delpérier pourrait animer un nouveau jeu d’aventure, façon “Pékin Express”, appelé “The Amazing Race”, selon la presse. Auparavant sur M6, le télé-crochet “Nouvelle star” renaîtra de ses cendres sur D8 avec Cyril Hanouna aux commandes. L’animateur proposera également en journée son jeu “Touche pas à mon poste”, précédemment sur France 4.

Côté série, D8 devrait proposer les premières saisons de séries produites par Canal+, telles que “Kaboul Kitchen”, “Braquo” ou “Engrenages”. Créée en 2005 lors du lancement de la TNT gratuite, Direct 8 représentait en juillet 2,2% de part d’audience, selon l’institut Médiamétrie, en légère baisse sur un an (2,5%).

Canal+ espère porter sa part d’audience à 4% d’ici à trois ans. Une prévision optimiste si on compare à TMC qui n’a progressé que de 0,5 point depuis sa reprise par TF1 il y a près de deux ans et demi. En juillet, l’audience de TMC était de 3,7%. “Je ne pense pas que les choses iront aussi vite que Canal+ l’espère en termes d’audience et de marché publicitaire”, a estimé Philippe Nouchi, directeur en charge des médias chez Vivaki Advance (Publicis). “Le marché publicitaire est très tendu et on ne sait pas où on va dans les deux à trois ans. En outre, le téléspectateur ne change pas ses habitudes très facilement”, a-t-il expliqué.

Selon Vivaki, Canal+ devrait capter 11,5% du marché publicitaire d’ici à 2015, contre 8,5% actuellement (avec les deux chaînes Bolloré). Sa part d’audience ne devrait pas dépasser les 3,5% en 2015.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related