Subscribe

Carla Bruni pour la bonne cause

L’image de la première dame de France – et sa plastique parfaite – suscite bien des convoitises, souvent mises à profit récemment par les associations charitatives pour remplir leurs caisses, avec l’aide des collectionneurs.

La première dame de France monnaye son image pour la bonne cause ; une photo noir et blanc de Carla Bruni nue prise par le photographe Michel Comte en 1993 été vendue aux enchères chez Christie’s le 10 avril et a rapporté à son propriétaire, le collectionneur d’art Gert Elfering, 91 000 dollars. Ce dernier, qui voulait reverser le produit de la vente à la Fondation Kantha Bopha, un hôpital pour enfants du Cambodge, s’est vu refusé son offre généreuse. "Accepter de l’argent de la vente d’une telle image dévaloriserait l’image de la fondation" a dit en substance le fondateur de Kantha Bopha, Beat Richner. Finalement l’argent a été reversé à Sodis, un organisme créé en 1991 par l’EAWAG, l’Institut fédéral suisse pour l’aménagement, l’épuration et la protection des eaux et SANDEC, la division Eau et assainissement dans les pays en développement de ce même institut, pour la désinfection solaire de l’eau.

De son côté, la société Tommy Hilfiger organise une vente aux enchères autour du sac signé Carla Bruni le 21 Avril au profit du Breast Health Institute (BHI), institut qui lutte contre le cancer du sein.

Le 21 Avril de 19h30 à 20h30, ce sac Tommy Hilfiger baptisée d’après la première dame avant qu’elle ne le devienne sera vendu aux enchères à un prix de départ de 1 000 euros par Maître Pierre Cornette de Saint Cyr en présence de personnalités. Le photographe Raymond Depardon qui a réalisé la photo de Carla Bruni et du sac pour les besoins de la publicité, a dédicacé son dernier livre vendu aux enchères également. Enfin Tommy Hilfiger, lui-même a signé sa guitare pour faire monter les enchères.

Le sac est par ailleurs vendu sur le site Internet www.tommy.com. Un autre sac exposé dans l’une des vitrines de la boutique Tommy Hilfiger rue Saint Honoré à Paris est vendu par "silent auction". Une urne a été placée dans la boutique pour que les clients puissent déposer un carton avec le montant de leurs enchères. Enfin le "der des der", le dernier des derniers sacs sera vendu en ligne sur le site www.elle.fr à partir du 22 Avril.

Pour les enchères:
www.tommy.com/opencms/opencms/france/newsevents/carla_bruni/?site=france

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related