Subscribe

Ce n’est pas Mozart qu’on assassine

Le Mostly Mozart Festival, qui se déroule tous les étés à New York, se fixe pour objectif de ressusciter le génie de Mozart. La cuvée 2010 s’annonce comme un bon cru, avec son lot de prodiges français.

Célèbre pour ses tarifs abordables et sa programmation classique mais populaire, le festival Mostly Mozart accueille des musiciens du monde entier qui se retrouvent à New York pour interpréter principalement les œuvres de Mozart, mais aussi celles de Schubert, de Beethoven ou Haendel. À une période de l’année où la plupart des grandes institutions musicales de Manhattan sont fermées, ce festival, fondé en 1966, accueille aussi chaque année un florilège de musiciens et chefs d’orchestre issus de l’Hexagone. Ils viennent dépoussiérer le répertoire de Mozart au Lincoln Center, au John Jay College Theater, au Avery Fisher Hall, ainsi qu’au Alice Tully Hall et au New York State Theatre.

Après le pianiste David Fray et le chef Lionel Bringuier les 6 et 7 août derniers ou le pianiste français Pierre-Laurent Aimard, le chef d’orchestre français Ludovic Morlot, qui s’est imposé rapidement comme l’un des plus grands chefs de sa génération après avoir conduit l’Orchestre symphonique de Pittsburgh, dirigera l’International Contemporary Ensemble lundi 16 août au Rose Theater, à partir de 19 h 30. Le pianiste Pierre-Laurent Aimard, en arpenteur fidèle des scènes internationales sera l’invité de ce concert.

Ludovic Morlot et Pierre-Laurent Aimard (invité), lundi 16 août au Rose Theater, à 19 h 30.

Rose Theater :

Frederick P. Rose Hall,
Home of Jazz at Lincoln Center
Broadway at 60th Street
(Time Warner Center)

Programme musical :

PURCELL (trans. Benjamin) : Fantasia VII

BENJAMIN : Antara

BIRTWISTLE : Selections from Bach measures

BIRTWISTLE : Slow Frieze

BACH (arr. Berio) : Contrapunctus XIX, from The Art of fugue

LACHENMANN : Mouvement

Le 18 août, le quatuor français Ebène Quartet, en tournée américaine, devrait faire un passage remarqué à New York. En tournée internationale les trois quarts du temps, le quatuor qui se distingue par son ouverture d’esprit et sa polyvalence, passant sans encombre du répertoire classique à la musique contemporaine et au jazz, posera ses valises mercredi 18 août sur les planches du Stanley H. Kaplan Penthouse de New York pour y interpréter Mozart et Beethoven. À noter que le quatuor se produira la veille à Saratoga, le 19 à Tanglewood et le 22 à Woodstock.

Ebène Quartet, mercredi 18 août au Stanley H. Kaplan Penthouse à 22 h 30.

Stanley H. Kaplan Penthouse :

165 West 65th Street, 10th Floor

Programme musical :

MOZART : Divertimento in D major

BEETHOVEN : String quartet, Op.131

Dieu imprévisible de la baguette, Louis Langrée, dont le public belge a pu apprécier les talents de mozartien lors de son séjour à la tête de l’Orchestre philharmonique de Liège, jouera enfin l’incroyable double concerto pour violons, piano et cordes de Mendelssohn à la tête de l’orchestre du festival qu’il dirige depuis 2002, au Avery Fisher Hall les 17, 18, 20 et 21 août à 20 h. Pour ces concerts d’apothéose du festival, il sera accompagné de l’extraordinaire Joshua Bell au violon et de Jeremy Denk au piano. À ne rater sous aucun prétexte.

Louis Langrée et le Mostly Mozart Festival Orchestra les 17, 18, 20 et 21 août au Avery Fisher Hall à 20 h.

Avery Fisher Hall :

10 Lincoln Center Plaza
(Broadway at 65th St)

Programme musical :

WEBER : Overture to Der Freischütz

MENDELSSOHN : Concerto for violin, piano, and strings

SCHUMANN : Symphony No.4

Informations pratiques :

Mostly Mozart Festival 2010, du 27 juillet au 21 août 2010.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related