Subscribe

Charles Pasqua annonce une plainte en diffamation contre Eva Joly

L’ancien ministre Charles Pasqua a annoncé aujourd’hui une plainte en diffamation contre l’ancienne magistrate Eva Joly, candidate écologiste à la présidentielle, qui l’aurait qualifié de “criminel” et de “corrompu”.

Cette plainte, déposée jeudi devant le Tribunal de grande instance de Paris, vise des propos que Eva Joly a tenus sur France Inter le 11 novembre lors d’un débat avec le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, indique Pasqua dans un communiqué. “Ma personnalité et mon honorabilité ayant été mis en cause par cet ancien magistrat, qui ne peut prétendre ignorer la loi, j’ai demandé à mes conseils d’engager une action en justice”, déclare l’ancien sénateur. “Aujourd’hui, pas plus qu’hier, je ne saurai accepter sans réagir d’être traité de “criminel” et de “corrompu”, poursuit-il.

Eva Joly est un des juges qui ont instruit l’affaire Elf, dans laquelle Charles Pasqua avait été mis en examen en 2001, avant de bénéficier d’un non-lieu. Mis en cause dans de nombreuses affaires, l’ancien ministre de l’Intérieur a notamment été condamné à 18 mois de prison avec sursis en 2008 pour financement illégal de sa campagne pour les Européennes de 1999. Il a l’été dernier été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris pour des malversations présumées dans le programme de l’ONU en Irak “Pétrole contre nourriture”.

De son côté, Eva Joly a été condamnée en décembre à 1 000 euros d’amende avec sursis pour avoir diffamé l’actuel ministre des Sports David Douillet, qu’elle avait accusé en 2009 de disposer de comptes dans un paradis fiscal.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related