Subscribe

Chicago à l’heure olympique… francophone

Malgré une météo parfois capricieuse, les premiers Lycées Français Games, qui se sont déroulés début juin à Chicago, ont été une grande réussite.

Le Lycée Français de Chicago hébergeait début juin les premiers Jeux inter-Lycées, auxquels participaient neuf établissements : le Lycée International de Los Angeles, le Lycée Français de New York, le Lycéum Kennedy de New York, le Lycée Français Lapérouse de San Francisco, le Lycée Rochambeau de Washington, le Collège Marie de France et Stanislas de Montréal, le Lycée Franco-Mexicain de Mexico. Chaque lycée avait sélectionné 20 élèves – de préférence dix garçons et dix filles – des classes de 4e. Les écoles finançaient le transport, et les enfants ont été reçus dans des familles du lycée français de Chicago. Les épreuves portaient sur des sports d’équipe comme le basket, le football (soccer), le baseball ou le volley et aussi le tennis de table, le badminton, de l’athlétisme et du tennis.

Réunir des élèves francophones du même âge venus des quatre coins du territoire et leur faire vivre pendant trois jours une rencontre sportive au sommet, c’était l’initiative originale lancée par Philippe Audasso, professeur d’éducation physique au Lycée Français de Chicago depuis deux ans, et initiateur du projet. Mission accomplie : "Les neuf écoles engagées dans les tournois sportifs ont pu démontrer avec enthousiasme leur envie de bien faire dans une ambiance fraternelle exceptionnelle. Les sourires n’ont jamais quitté les visages de tous les participants, qu’ils soient adultes ou enfants, la bonne humeur a accompagné chaque minute de l’événement. Presque chaque école a gagné un tournoi, ce qui prouve que le niveau de nos écoles est, non seulement excellent, mais en plus est homogène", résume-t-il.

C’est Washington qui a gagné ces Jeux devant Chicago, San Francisco et New York, mais finalement, selon le vieil adage de Pierre de Coubertin, l’essentiel était de participer. "Les enfants, accueillis chez les familles du Lycée Français de Chicago, ont pu découvrir notre belle et chaleureuse ville. Eux-mêmes ont été parfaits: toutes nos familles regrettent que ces Jeux n’aient duré que 4 jours! Je crois que c’est la plus belle victoire de cet événement: l’échange culturel qu’il aura permis!"

L’objectif maintenant est de travailler sur une édition 2009, déjà en préparation. Nul doute que les élèves, de retour dans leurs établissements, en seront les meilleurs ambassadeurs.

 

Et aussi…
French Connection : L’esprit pionnier des Français de Chicago

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related